lundi, janvier 30, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : le 2e tour de la farce électorale des mollahs face...

Iran : le 2e tour de la farce électorale des mollahs face à un boycott encore plus marqué

CNRI – Le deuxième tour de la farce électorale des législatives des mollahs hier a rencontré un boycott encore plus marqué de la population que le premier tour, selon les informations des sources de la Résistance depuis des bureaux de vote à Téhéran et en province.

De nombreux bureaux de la capitale n’ont accueilli qu’une poignée d’électeurs comme à Aryachahr, le boulevard Kachani, la mosquée Nezam Mafi, Islamchahr, la rue Azadi du district Hachemi, la mosquée Nabi de la zone Narmak, les mosquées Saheb Zaman et Jame’eh.

Les équipes de la télévision officielle présentes dans certains bureaux dès les premières heures du jour n’ont pu diffuser de reportage faute d’électeurs.

Dans la rue Azadi, en plus des bureaux de vote installés dans les écoles et les mosquées, des bus ont servi de bureaux de vote mobiles. Six agents armés escortaient chaque bus, mais pratiquement personne ne s’en est approché.

La situation était semblable à Ispahan, Gorgan, Sarab, Chabestar, Kamyaran, Zanjan, Racht, Ilam, Ghouchan, Assalouyeh, Hamedan, Ahwaz et Yazd.

Les candidats des diverses factions ont utilisé des méthodes similaires à celles du premier tour pour attirer les électeurs comme des déjeuners gratuits, des cartes de téléphone gratuites ou d’autres mesures incitatives. 

Alors qu’il s’apprêtait à voter hier, Ali Khamenei, guide suprême du régime a déclaré dans un bureau de vote que "les mêmes motivations, sentiments et sens des responsabilités qui nous fait voter au premier tour, doivent à nouveau nous conduire aux urnes pour voter." Un signe de désespoir diffusé en direct à la radiotélévision officielle.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 avril 2008 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe