mercredi, novembre 30, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Exécution collective de six prisonniers

Iran : Exécution collective de six prisonniers

Le régime des mollahs a exécuté collectivement dans la matinée du 14 aout six prisonniers dans la prison Karoun de la ville d’Ahwaz, dans le sud-ouest de l’Iran. Ils avaient été arrêtés il y a un an et demi (agence officielle Isna 14 aout). Lors de leur pendaison, les bourreaux ont suspendu sur les potences le mot d’ordre « Le châtiment continue la vie ».

Il y a un mois, l’appareil judiciaire des mollahs a confirmé la condamnation à mort de quatre jeunes de la minorité ethnique arabe d’Iran à la prison Karoun, accusés de « guerre contre Dieu et de corruption sur Terre ». Ils ont donc rejoint la très longue liste des condamnés à mort. Ils ont également été soumis à la torture pour leur arracher des aveux forcés.

Entre temps des prisonniers condamnés à mort ont été transférés à la prison de Gohardacht à celle de Ghezel Hessar.

Après la mascarade électorale et l’arrivée de Rohani à la présidence, le fascisme religieux au pouvoir en Iran qui redoute au plus au point l’explosion de la colère populaire, a accéléré les exécutions, ce qui balaye toute illusion de modération. Fermer les yeux sur les crimes contre l’humanité des mollahs, quelles qu’en soient les raisons, ne fera qu’encourager les tyrans au pouvoir en Iran à étendre la répression.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 aout 2013
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe