jeudi, janvier 26, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Deux syndicalistes condamnés à la prison par le pouvoir judiciaire...

Iran : Deux syndicalistes condamnés à la prison par le pouvoir judiciaire des mollahs

CNRI – M. Mansour Ossanlou et M. Ebrahim Madadi, respectivement président et vice-président du syndicat des chauffeurs de bus de Téhéran, ont été condamnés à cinq et trois ans de prison accusés d’avoir « agi contre la sécurité nationale », a rapporté hier l’agence de presse ISNA. 

Le 10 juillet 2007,  lors de son arrestation par les forces de sécurité de l’Etat et les agents de ministère des Renseignements, M. Ossanlou avait été violement tabassé au point de perdre une partie de sa vision. Sous la pression de sa famille et des syndicalistes, qui avaient exprimé leur inquiétude, il a été autorisé à se faire opérer. La décision de le ramener en prison sans tenir compte de son état de santé a été prise par le juge Hassan Zareh Dehnavi, connu sous le nom de Hassan Haddad, adjoint à la sécurité du procureur de Téhéran. Dehnavi a un long passé de harcèlement des prisonniers politiques.

Pour exercer davantage de pression sur M. Madadi, ce dernier a été transféré de la salle 209 de la sinistre prison d’Evine à la prison Qezel-Hessar où sont détenus les droits communs.

La Résistance iranienne appelle toutes les organisations de droits de l’homme et les syndicats dans le monde, particulièrement la Fédération internationale des travailleurs des transports (FIT), à condamner les mesures répressives du régime et à entreprendre une action urgente pour libérer MM. Ossanlou et Madadi. 

Secrétariat de Conseil national de la Résistance iranienne
Le 31 octobre 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe