vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Davantage de répression dans la province du Sistan-Baoutchistan

Iran : Davantage de répression dans la province du Sistan-Baoutchistan

Iran : Davantage de répression dans la province du Sistan-BaoutchistanCNRI – Le 23 juin, en réponse aux soulèvements populaires dans le Sistan-Baloutchistan, le procureur général de cette province Mohammad-Ebrahim Nikounam a lancé une mise en garde :  “Nous avons décidé de faire payer de leur vie les éléments qui créent de  l’insécurité.”

Nikounam a fait allusion à davantage de torture et d’exécutions, en menaçant : ”Nous jurons de ne pas dévier de la volonté divine quand il s’agit de personnes qui ont fait quelque chose de mal.”

Jeudi, dans une interview avec le quotidien officiel Ressalat, il avait affirmé que des châtiments (pendaisons) avaient été appliqués à six individus accusés de “Corruption sur terre” afin « d’apporter la sécurité » à la province.

Incapable de contenir le nombre croissant de soulèvement dans le Sistan-Baloutchistan, l’Azerbaïdjan, le Khouzistan, le Kurdistan et ailleurs en Iran, les mollahs ont recours à davantage de répression.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 juin 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe