lundi, novembre 28, 2022

Iran: Cinq prisonniers exécutés

Des châtiments cruels et dégradants rendus par les tribunaux des mollahs

CNRI – Cinq jeunes identifiés par leurs seuls prénoms de Morteza, 21 ans, Hadi, 24 ans, Javad, 24 ans, Hossein, 19 ans et Mehdi, 24 ans ont été pendus à la prison centrale de la ville sainte de Qom,  a rapporté le quotidien officiel Iran ce lundi.

Les tribunaux des mollahs ne se sont pas contentés de condamner ces cinq jeunes à la pendaison, ils les ont aussi condamnés à être jetés dans le vide.

Depuis le 20 avril, au moins 30 prisonniers ont été pendus en Iran.

Par ailleurs, le régime a annoncé qu’un autre jeune nommé Ali Mihan-Torabi, qui n’avait que 16 ans a l’époque du délit imputé, sera bientôt exécuté.  

Le régime des mollahs a intensifié les exécutions arbitraires pour combattre la haine grandissante de la population à son encontre,  et son isolement international à l’étranger.

La Résistance iranienne appelle la communauté internationale à mettre fin à son silence sur les châtiments médiévaux et le nombre croissant d’exécutions en Iran, particulièrement d’enfants mineurs. Elle appelle aussi à mettre fin aux violations barbes et systématiques des droits de l’homme par le fascisme religieux au pouvoir en Iran.   

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 12 mai 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe