lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : cinq prisonniers amputés d'une main et d'un pied

Iran : cinq prisonniers amputés d’une main et d’un pied

Cinq autres prisonniers pendus à Gorgan, Qom, Hamedan et Arak

CNRI – Le régime des mollahs a amputé de la main droite et du pied gauche cinq prisonniers identifiés comme M.A. Jalali, A.B. Rigi, A. Rigi, A.R. Roudini et D. Pahlevan, à Zahedan, dans le sud-est de l’Iran, selon l’agence de presse officielle ISNA dimanche.

Les bourreaux des mollahs ont pendu en public deux prisonniers nommés Abulfazl R. et Abulfazl M. dans la ville centrale d’Arak, a rapporté hier l’agence de presse Fars. 

Samedi, un homme, identifié comme Alireza Mayboti, a été pendu en public dans la ville sainte de Qom, a annoncé la même source.

Un prisonnier a été pendu dans la ville occidentale de Hamedan et un autre dans la ville de Gorgan dans le nord-est de l’Iran,  sans être identifié, a rapporté l’agence de presse officielle IRNA respectivement les 3 et 5 janvier.

A peine une semaine après le début de l’année, le régime clérical a exécuté 16 prisonniers, a amputé cinq autres victimes et a emprisonné 80 habitants d’Ahwaz, dont de nombreux adolescents, dans le sud-ouest. Tout cela souligne l’impuissance du régime face à la montée des soulèvements populaires croissants à travers tout le pays.

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU, le Haut commissaire de l’ONU pour les droits de l’Homme et toutes les autres organisations des droits de l’homme à condamner les mesures répressives du régime iranien et de renvoyer son dossier des droits de l’homme devant le Conseil de sécurité de l’ONU.    

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 janvier 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe