mercredi, février 1, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran/barbarie : la main d’un détenu amputée avant son exécution à Chiraz

Iran/barbarie : la main d’un détenu amputée avant son exécution à Chiraz

Iran/barbarie : la main d’un détenu amputée avant son exécution à Chiraz

Deux prisonniers prêts à être exécutés alors qu’ils n’avaient pas 18 ans lors de leur arrestation

Trois détenus dans les prisons de Chiraz et Tarbiz ont été exécutés mardi 18 avril. Dix jours avant ces exécutions, les autorités de la prison d’Adel Abad à Chiraz ont, dans un acte barbare, amputé la main d’un détenu. Un des prisonniers exécutés dans la prison centrale de Tabriz avait 28 ans.

Aussi, deux prisonniers qui n’avaient pas 18 ans au moment de leur arrestation, sont désormais sur le point d’être exécutés. Mehdi Bahluli, avait 17 ans lorsqu’il a été arrêté et il est détenu en isolement dans la prison de Gohardasht, à l’ouest de Téhéran. Peyman Barabdah, arrêté à l’âge de 16 ans, est dans le couloir de la mort dans la prison centrale de Chiraz.

La Résistance iranienne appelle tous les Iraniens, notamment la jeunesse désabusée de la tyrannie des mollahs, à protester contre de telles châtiments cruels et notamment la pendaison de mineurs en Iran. Le mouvement appelle également la communauté internationale à condamner fermement cette barbarie inacceptable au 21e siècle et à suspendre toute relation avec le régime iranien jusqu’à la fin des exécutions et de ces punitions inhumaines en Iran.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne
Le 19 avril 2017

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe