vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Attaque de la garde spéciale contre les détenus politiques de...

Iran : Attaque de la garde spéciale contre les détenus politiques de la prison de Gohardacht

CNRI – La semaine dernière, des prisonniers ont été blessés dans un raid de la garde spéciale dans la sinistre prison de Gohardacht de la ville de Karadj, (banlieue ouest de Téhéran). Cette attaque s’est passée alors que les prisonniers protestaient contre le transfert de M. Mehrdad Lohrasbi,  en grève de la faim, en isolement cellulaire. Il avait été arrêté pendant le soulèvement étudiant de 1999.

Peu avant l’attaque, Haj Kazem, le directeur de la prison de Gohardacht, avait menacé M. Lohrasbi du mitard s’il ne mettait pas fin à sa grève de la faim. M. Lohrasbi lui avait réliqué aux cris de : "Mort à Khamenei," et "Mort à Ahmadinejad."

Par la suite, les gardes ont lancé un raid sur la section des prisonniers politiques, tabassant les détenus qui résistaient et ont transféré Lohrasbi au mitard. En conséquence Afchine Baimani, Behrouz Javid Tehrani et Amir Hossein Saran ont été sévèrement blessés.

D’autres détenus ont menacé de déclencher une grève de la faim si Lohrasbi n’était pas sorti du mitard et ramené dans la section immédiatement.

La Résistance iranienne attire l’attention du Haut commissaire de l’ONU pour les Droits de l’homme et de toutes les autres organisations internationales des droits de l’homme sur les mesures criminelles du régime contre les prisonniers politiques. Elle appelle à l’envoi d’une mission d’enquête internationale pour enquêter sur les conditions des prisonniers et particulièrement des détenus politiques en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 16 janvier 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe