jeudi, décembre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Appel pour sauver 7 prisonniers sur le point d’être exécutés

Iran : Appel pour sauver 7 prisonniers sur le point d’être exécutés

Iran : Appel pour sauver 7 prisonniers sur le point d’être exécutés

Mehdi Bohlouli avait 17 ans lors des faits qui lui sont reprochés

Les sbires du fascisme religieux au pouvoir en Iran ont transféré sept prisonniers condamnés à mort vers la prison de Gohardacht (près de Téhéran), en isolement cellulaire, en prévision de leurs exécutions imminentes.

Mehdi Bohlouli, qui a purgé 15 années d’emprisonnement, avait seulement 17 ans lors de son arrestation. C’est la quatrième fois il est transféré en isolement dans l’attente de l’application de sa peine de mort. Emmener les prisonniers à la potence pour les faire assister à la scène choquante d’exécution d’autres prisonniers, est une pratique courante de torture dans les prisons du Guide suprême.

Le transfert de Mehdi Bohlouli au seuil de la potence intervient au lendemain de l’exécution d’Alireza Tajiki, un jeune prisonnier qui avait 15 ans au moment de son arrestation. Le châtiment barbare a déclenché une vague d’indignation à l’intérieur et à l’extérieur du pays, des organisations internationales de défense des droits de l’homme l’ont qualifié d’acte « honteux » et « choquant ». Alireza Tajiki a été pendu le 10 août après avoir purgé une peine d’emprisonnement et de torture de six ans pour lui extorquer des aveux, et après le rejet de la demande de la famille pour un nouveau procès.

La machine d’exécution et de torture du régime, qui détient le record mondial du nombre d’exécutions par tête d’habitant, considéré également comme l’un des rares exécuteurs des mineurs, s’est accélérée depuis la récente parodie électorale en Iran. Durant le seul mois de juillet, le chiffre rare de 101 pendaisons a été atteint. Le nombre réel d’exécutions est probablement plus élevé, et cela ne prend pas en compte les exécutions secrètes.

La Résistance iranienne appelle à une action urgente des organes internationaux et des organisations de défense des droits de l’homme pour obtenir l’annulation de la condamnation à mort des sept prisonniers. Elle appelle également la communauté internationale à protester contre la nouvelle vague d’exécutions qui frappe l’Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 août mai 2017

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe