jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRIIran : appel à sauver la vie des derviches en grève de...

Iran : appel à sauver la vie des derviches en grève de la faim

CNRI – Au bout d’un mois de grève de la faim, neuf détenus dans les prisons d’Evine à Téhéran et Nezam à Chiraz (sud de l’Iran) sont dans un état grave.

Depuis le 31 aout, neuf derviches sont en grève de la faim dans ces deux maisons d’arrêt. Il s’agit de MM. Hamidreza Morad Sarvestani, Afchine Karampour, Farchid Yadollahi, Reza Entessari, Amir Eslami, Omid Behrouzi, Mostafa Daneshjou, Mostafa Abdi et Kasra Nouri.

Ils réclament la remise en liberté de tous les derviches emprisonnés et demandent des comptes au régime pour toutes ces années où les droits de leur minorité religieuse ont été violés. Certains grévistes de la faim souffrent de problèmes cardiaques aigus, d’hypotension, de grave faiblesse, de convulsions et de grandes douleurs au système digestif.

Le 28 septembre, quelque 2000 membres de la minorité des derviches Gonabadi, se sont rassemblés pour la troisième fois devant le bâtiment du parquet à Téhéran pour réclamer la libération des derviches emprisonnés et la suppression de toutes les restrictions qui leur sont imposées.

Ce rassemblement qui fait suite aux protestations de la semaine dernière, s’est tenu au milieu de mesures de répression et la présence massive de forces répressives. Les protestataires tenaient des pancartes exigeant la libération des derviches emprisonnés. De nombreuses personnes, surtout celles venant de province pour marquer leur solidarité, ont été arrêtées.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des instances internationales et les organes de défense des droits humains à prendre des mesures immédiates pour sauver les grévistes de la faim et satisfaire leurs revendications.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 30 septembre 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe