vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRIIran : Appel à sauver deux grévistes de la faim dans les...

Iran : Appel à sauver deux grévistes de la faim dans les prisons d’Oroumieh et de Gohardacht

Grève de la faim politique de 59 détenus à la prison Karoun d’Ahwaz

CNRI – La Résistance iranienne appelle à sauver le prisonnier politique kurde Alireza Rassouli à la prison centrale d’Oroumieh (nord-ouest de l’Iran) et Behnam Ebrahimzadeh, un militant ouvrier emprisonné à Gohardacht (banlieue de Téhéran). Elle appelle l’ensemble des instances internationales des droits humains à prendre des mesures efficaces en faveur des prisonniers politiques en Iran, spécialement ces deux grévistes de la faim qui sont dans un état dramatique.

 

La vie d’Alireza Rassouli est en danger après 47 jours de grève de la faim ; il proteste contre la privation de soins médicaux. Non seulement les autorités ne font pas hospitaliser ce prisonnier dans un état grave, mais elles l’empêchent de suivre le traitement prescrit par un médecin. Il souffre d’un cancer et d’ostéoporose ce qui a lui a raccourci une jambe. Il poursuit sa grève de la faim malgré la vive aggravation de ses maladies, spécialement de terribles problèmes digestifs et des saignements gastriques.

Mr. Alireza Rassouli a été arrêté en février 2013 lors des protestations contre l’incendie tragique où avaient brûlé des écolières dans le village de Chinabad au Kurdistan et a été condamné à trois ans et demi de réclusion.

L’état de Behnam Ebrahimzadeh s’est détérioré. Il fait la grève de la faim depuis le 2 décembre contre son transfert dans la section des prisonniers de droit commun à Gohardacht et le fait que les autorités judiciaires ne respectent pas le principe de la distinction entre les délits. Il a perdu connaissance le 21 décembre alors qu’il entamait une grève sèche, sans boire, et a été hospitalisé à l’infirmerie du pénitencier. Pour accroître la pression, les tortionnaires refusent même de lui donner des vêtements chauds et tout ce qui peut le préserver du froid.

Behnam Ebrahimzadeh a été arrêté en juin 2010 pour son militantisme ouvrier et condamné à cinq ans de réclusion dans un semblant de procès.

Par ailleurs, 59 prisonniers politiques de la section 8 de la prison Karoun à Ahwaz (sud-ouest de l’Iran) sont en grève de la faim depuis le 21 décembre, pour protester contre les conditions effroyables de détention et les pressions inhumaines exercées contre eux.

ils protestent notamment contre l’absence de soins médicaux. Ils demandent entre autres des soins pour Jaber Sahraroudi, qui souffre de sclérose en plaques, et Kazem Khochnamak, qui souffre d’arthrose aigüe.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 décembre 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe