samedi, janvier 28, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Affrontements à Nadjafabad et à Sanandaj

Iran : Affrontements à Nadjafabad et à Sanandaj

Fête du feu en Iran °4

Les jeunes menacés d’arrestation à Karadj s’ils sortent dans la rue

CNRI – Dans tout le pays, malgré le dispositif serré de répression, la population a célébré la Fête du Feu traditionnelle pour le dernier mardi de l’année en Iran (le Nouvel An persan tombe le 20 mars avec la venue du printemps).

A Nadjafabad, au centre de l’Iran, les habitants de la cité d’Amirabad se sont heurtés avec violence aux agents du renseignement et aux agents de sécurité. Les agents ont tiré du gaz au poivre et donné des coups de matraques et des chocs électriques.

A Sanandaj (ouest de l’Iran), des hordes d’agents ont dû affronter la population dans plusieurs points de cette agglomération.

A Ahwaz (sud-ouest) et à Chouch (ouest) de très nombreux jeunes à moto ont lancé des pétards et des grenades artisanales. Les forces de sécurité ont répliqué en confisquant les motos. A chouch dans le quartier Danial, les agents ont poursuivi en voiture un jeune à moto et l’ont heurté avec leur véhicule. Blessé, il a été hospitalisé. A Ahwaz dans le quartier Kianpars, les agents sont en alerte rouge.

A Mahchahr de Karadj, vers 17h00 les agents ont investi les quartiers pour arrêter les jeunes et les obliger à s’engager à ne pas célébrer la Fête du Feu. Ils ont menacé les jeunes d’arrestation s’ils sortaient de chez eux.

A Chiraz, les agents ont évacué à coups de matraque les gens du site archéologique Takht Jamchid et n’autorisent aucune photo.

A Kerman, les autorités ont bloqué les routes pour empêcher les gens de célébrer la fête du feu.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 18 mars 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe