jeudi, décembre 8, 2022

Iran : 13 exécutions en quatre jours

CNRI – Le régime des mollahs a pendu en public un prisonnier mardi 11 septembre à Téhéran. La veille, un autre homme de 34 ans avait été pendu en public dans la ville de Chahroud. Le 8 septembre, dans une mesure criminelle, onze détenus avaient été pendus à Téhéran. Entre les 8 et 11 septembre, 13 personnes ont donc été exécutées à Téhéran et à Chahroud.

 

Avec l’intensification sans précédent des crises internes et internationales du régime, la répression et la faillite économique entrainant une cherté écrasante de la vie, les ténors du régime redoutent davantage les protestations populaires. Pour rester ne serait-ce qu’un jour de plus au pouvoir, et vu que son allié principal dans la région le dictateur syrien est sur le point d’être renversé, la tyrannie religieuse multiplie la répression, les châtiments sauvages et les exécutions.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des instances internationales, en particulier les organes de défense des droits humains, à intervenir de toute urgence pour arrêter la vague de répression sauvage en Iran, en particulier le recours cruel à la peine de mort.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 septembre 2012

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe