vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : 11 exécutions à Machad, Tayebad et Isfahan les 8 et...

Iran : 11 exécutions à Machad, Tayebad et Isfahan les 8 et 11 avril

 CNRI – Selon la presse officielle en Iran, le régime des mollahs, dans sa nouvelle campagne de répression et d’exécutions, a pendu 11 prisonniers les 8 et 11 avril.

Le 11 avril, trois détenus ont été exécutés à la prison centrale d’Ispahan.  Il s’agissait de Morteza, 40 ans, Ghader, 32 ans et Gholam Reza, 38 ans (agence de presse officielle Fars, 12 avril).

Selon l’agence Mehr (liée au ministère du Renseignement, le Vevak) et le quotidien Qods, jeudi 8 avril cinq prisonniers ont été pendus ensemble à la prison centrale de Machad, et trois autres prisonniers à la prison de Tayebad. Le régime qui les accusait de trafic de drogue, n’a révélé aucun nom.

Au cours des années passées, la dictature religieuse a exécuté de nombreux prisonniers politiques sous le prétexte de trafic de drogue ou d’autres délits de droit commun.

Le fascisme religieux, sur la voie de son renversement, a de nouveau intensifié les peines de mort cruelles pour créer un climat de peur. L’an dernier le régime a atteint 440 exécutions, qui est le chiffre le plus élevé au monde par rapport à la population du pays.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des instances et des organisations de défense des droits de l’homme, notamment le haut commissariat au droits de l’homme et les rapporteurs de l’ONU sur les arrestations arbitraires et la peine de mort, à condamner les exécutions en Iran. Elle leur demande de prendre des mesures urgentes pour arrêter le cours actuel des exécutions en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 12 avril 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe