dimanche, janvier 29, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceHommage au grand soulèvement du peuple égyptien et au grand cheikh d’al-Azhar

Hommage au grand soulèvement du peuple égyptien et au grand cheikh d’al-Azhar

CNRI – Le digne soulèvement du peuple et de la jeunesse  d’Egypte, qui a réussi à montrer son authenticité, sa profondeur et sa vision du futur, mérite un profond respect des peuples à travers le monde en général et dans la région en particulier.

Le 7 février, les manifestants et divers dignitaires en Egypte, notamment Cheikh Ahmed el-Tayyib, l’imam d’Al-Azhar, ont répondu au discours de Khamenei sur le soulèvement égyptien en qualifiant ses propos d’ “intervention dans les affaires sacrées”. Cette prise de position d’al-Azhar montre plus que jamais que la révolte du peuple égyptien déplore et prend ses distances de l’intégrisme incarnés par les mollahs au pouvoir en Iran. 

Nous, dans la Résistance iranienne, annonçons notre solidarité avec le soulèvement du peuple égyptien et envoyons nos salutations au caractère authentiquement national et  démocratique des protestataires. Nous croyons qu’au cœur de ce soulèvement, il est précieux que nos frères égyptiens prennent plus que jamais leurs distances des intégristes sanguinaires au pouvoir en Iran. Aussi, pour écarter tous les opportunistes qui aux côtés d’Ali Khamenei cherchent à déformer la véritable nature du soulèvement du peuple égyptien  et de l’éloigner de l’instauration d’un avenir libre et démocratique pour l’Egypte, il est nécessaire de prendre conscience des déviances de ce soi-disant genre d’islam et de faire la lumière sur la vérité  pour les nombreuses générations présentes dans les scènes spectaculaires de l’Egypte d’aujourd’hui. Parmi tout ceci, le devoir des dignitaires et séminaristes religieux  est sensible et des plus sérieux. Ils doivent compenser le silence du monde musulman sur les atrocités choquantes et honteuses commises dans la région et dans le monde entier par les mollahs anti-islamiques au pouvoir en Iran.

Son Excellence le Cheikh d’al-Azhar, a condamné avec clairevoyance l’ingérence orale d’Ali Khamenei. “Des appels sont faits en contradiction avec les principes de l’Islam et ce sont des déformations manifestes des claires déclarations du Coran, de la tradition et du consensus général”, a-t-il dit. Nous espérons que les érudits d’Egyptes rappeleront à leur grande nation la nature païenne et inhumaine des menaces émanant du régime soi-disant islamique en Iran. Un régime qui depuis le premier jour de la confiscation du pouvoir par Khomeiny,  a clairement déclaré : “Les commandements de l’islam servent les intérêts des musulmans, les intérêts de l’islam (…) pour la sauvegarde de l’islam, mentir est essentiel, le vin est aussi essentiel.” Ce que Khomeiny signifiait par islam et intérêts de l’islam, n’était pas l’honnêteté de l’islam, mais plutôt ce genre de gouvernement  que sa bande a imposé en Iran au nom de l’islam et sous le couvert de « révolution islamique ». Il a répété et souligné cela à de multiples reprises. Pour sauver ce soi-disant “islam”, ce régime a jusqu’à présent  emprisonné et exécuté des centaines de milliers de personnes, en grande majorité musulmanes,  qui réclamaient des droits et des libertés, reconnus par l’islam, pour le peuple d’Iran. Ce massacre continue toujours en Iran et le sang des martyrs tombés dans cette voie n’a pas encore séché sur leur linceuls.

Quand Ali Khamenei intervient dans les affaires d’Irak, d’Afghanistan, du Yémen et d’ailleurs, intervenir en Egypte et dans sa révolution populaire ces jours-ci ne vise qu’à étendre sa sphère d’influence et de pouvoir. Cela coutera la vie à des milliers de nobles défenseurs de la liberté dans ces pays qui s’opposeront à ce phénomène.

La  réponse rapide, ferme et claire à l’intervention illégitime de Khamenei par le peuple et les dignitaires égyptiens sera à n’en pas douter une des pages les plus précieuses de la révolution actuelle et assurément victorieuse dans notre pays frère l’Egypte.  C’est un symbole du statut remarquable de l’Egypte d’aujourd’hui et exactement ce que mérite les enfants de ce grand pays.

Vive le soulèvement courageux du peuple égyptien !

Jalal Ganje’i
Président de la Commission des Religions et de la liberté de culte du
Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 février 2011

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe