mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRIExécution cruelle de deux frères prisonniers politiques en Iran

Exécution cruelle de deux frères prisonniers politiques en Iran

Appel de la Résistance iranienne à la communauté internationale pour une intervention efficace et urgente

La Résistance iranienne condamne avec force l’exécution criminelle en Iran des deux frères Afchari, prisonniers politiques kurdes, Razegar (Habibollah) et Vali, 26 et 34 ans. Ils ont été pendus à l’aube du 19 février à Oroumieh, dans le nord-ouest du pays.

Elle adresse ses condoléances à leurs familles et à la population du Kurdistan, particulièrement à sa jeunesse combattante. Il ne fait aucun doute que ces mises à mort par le fascisme religieux ne fait que renforcer la volonté du peuple iranien de renverser cette tyrannie inhumaine en Iran.

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU, le Conseil de sécurité et l’ensemble des organes et des instances de défense des droits humain à condamner ces pendaisons sauvages et à prendre les décisions nécessaires et des mesures contraignantes contre les violations systématique d’exécution.

Originaire de Mahabad, les frères Afchari avaient été arrêtés au printemps de l’année 2011, avec deux autres de leurs frères, Jafar et Vali. Ils avaient été torturés puis condamnés à mort dans un simulacre de procès pour « guerre contre Dieu ». Vali Afchari avait été blessé par balle lors de son arrestation. Malgré son état grave en raison de l’infection de ses blessures, ses bourreaux l’avaient privé du moindre soin médical.

Ils faisaient partie des détenus politiques kurdes protestataires en grève de la faim à la prison d’Oroumieh. Ils avaient été maintes fois menacés d’exécution par leurs bourreaux s’ils continuaient.

Jafar et Vali, leurs deux frères, sont toujours incarcérés.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 février 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe