lundi, janvier 30, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Un jeune arabe iranien tué à Shoush par les tirs...

Iran : Un jeune arabe iranien tué à Shoush par les tirs des forces répressives

Iran : Un jeune arabe iranien tué à Shoush par les tirs des forces répressives

Un enfant petit transporteur de carburant tué par les pasdarans à Zabol

Dans la nuit du lundi 31 janvier 2022, des forces de sécurité ont agressé un groupe de jeunes dans un parc près de la rue Ebrahimabad de la ville de Shoush. Les jeunes se sont insurgés et ont répliqué, forçant les agents à battre en retraite. Cependant, ces derniers ont ouvert le feu sur les jeunes, tuant l’un d’entre eux, Sajjad Kaabi, âgé de 22 ans.

Craignant des protestations populaires, les autorités ont retardé la restitution du corps de Sajjad Kaabi à la famille. Une foule importante a assisté aux funérailles à Soush, tirant en l’air pour protester contre les crimes du régime.

Dans un autre crime horrible lundi 31 janvier, les pasdarans de Khamenei ont ouvert le feu sur les petits transporteurs de carburant, abattant un garçon de 10 ans, au poste frontière de Milak, dans le secteur de Zabol (province du Sistan-Baloutchistan). Le mois dernier, les pasdarans avaient déjà tué un enfant baloutche transporteur de carburant, nommé Osman Bamri, à la frontière Kalgan-Saravan.

Alors que les pasdarans font de la contrebande de camions-citernes en empochant des revenus considérables dans la même région, ils n’hésitent pas à tuer ceux qui sont obligés de transporter du carburant pour faire survivre leur famille.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 3 février 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe