samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : plus de 92.900 décès dus au coronavirus dans 394 villes

Iran : plus de 92.900 décès dus au coronavirus dans 394 villes

Rohani : La troisième vague de l’épidémie de coronavirus est en route, et le franchissement d’un seuil dangereux est à venir semblable aux dangers que nous avons connus pendant la guerre (Iran-Irak). Beaucoup de choses restent dans l’ombre.

Le directeur des relations publiques de l’Organisation médicale : Plus de 6 000 personnes des divers secteurs de l’Organisation médicale ont été infectées par le coronavirus au moins une fois ces derniers mois. La bataille sera féroce cet automne. (IRNA, 22 août)

Le président de la commission de la santé du conseil de Téhéran : Certains jours, lors de la deuxième vague de l’épidémie, le nombre de morts à Téhéran a atteint les 120. Ce pic a été très effrayant pour nous. Le nombre de morts pourrait encore augmenter après le mois de Moharram. (Agence Moj, 22 août)

Alireza Salimi, président de l’Association iranienne d’anesthésiologie : Le taux de malade du coronavirus dans la communauté médicale est très élevé et dépasse de plusieurs fois celui de la population générale. Les collègues de la communauté médicale sont épuisés et fatigués. (IRNA, 22 août)

La faculté de médecine de Nichapour : Avec 106 décès dus au coronavirus au 21 août, nous avons connu le plus grand nombre de décès au cours de ces quelques mois. La récurrence du virus est incontrôlable

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 22 août 2020 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 394 villes d’Iran avait dépassé les 92 900. Le nombre de morts dans les provinces de Téhéran est de 22.615, de Khorassan-Razavi 6.636, de Mazandaran 4.418, de Guilan 3.901, de Lorestan 3.872, de Golestan 2.706, d’Azerbaïdjan occidental 2.595, de Hamedan 2.403, de Khorassan du Nord 1.474, de Kerman 1.458, de Semnan 1.173, de Bouchehr 1.130, de Zandjan 884 et de Qazvine 779.

Lors d’une réunion au centre national de lutte contre le coronavirus, Rohani a annoncé ce 22 aout que la troisième vague de coronavirus était à venir : « Aujourd’hui, cela ressemble à l’époque de la guerre (Iran-Irak). Quand autant de malades se rassemblent quelque part, cela peut se transformer en une frontière dangereuse comme une zone de guerre. » Il a ajouté : « Nous avons connu de la guerre. Si nous mettons de côté les protocoles, oui, nous aurons la troisième vague (…) Beaucoup de choses restent dans l’ombre. » Alors que la nation est indignée par la négligence du régime à organiser les examens d’entrée à l’université contre l’avis de tous les experts, Rohani a fait référence avec cynisme à ces examens : « C’est un travail énorme. Je ne crois pas qu’aucun autre pays n’accomplisse de telles tâches avec autant de compassion et de coordination ! »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI)

Le 22 août 2020

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe