mercredi, septembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Plus de 481.000 décès dus au coronavirus

Iran : Plus de 481.000 décès dus au coronavirus

Iran : Plus de 481.000 décès dus au coronavirus

• Le ministre de la Santé du régime : Désormais, nous n’importerons plus de vaccins, la priorité sera donnée aux produits nationaux et nous nous appuierons sur ces produits. (Agence Tasnim, 25 novembre 2021)

• La commission de l’Education du Majlis des mollahs : Nous ne devrions pas prendre de décisions hâtives pour la réouverture. Chaque décision doit se faire avec expertise et précision. (Agence Tasnim, 25 novembre 2021)

• Le chef du centre des urgences de Téhéran : la pollution de l’air est associée au Covid-19. Les missions ont augmenté et nous avons 21.000 appels téléphoniques par jour. (Agence Isna, 25 novembre 2021)

• La faculté de médecine de Birjand : Dans les villes de la province, notamment dans les villes en rouge, les hospitalisations augmentent. (Agence Isna, 25 novembre 2021)

• La faculté de médecine de Qazvine : Ces dernières 24 heures, les malades du Covid-19 ont augmenté de 38 % et les patients sous respirateurs de 30 %. (Agence Tasnim, 25 novembre 2021)

• La faculté de médecine de Yazd : Le nombre d’hospitalisations dues au coronavirus à Yazd a atteint 389 personnes. Parmi elles, 110 sont en USI. (Agence Mehr, 25 novembre 2021)

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 25 novembre 2021 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 547 villes iraniennes est supérieur à 481.000.

Le bilan effroyable des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 112.735, Khorassan-Razavi 39.185, Ispahan 32.960, Azerbaïdjan occidental 18.008, Mazandaran 17.545, Azerbaïdjan oriental 16.618, Lorestan 15.930, Qom 13.030, Kurdistan 7847, Semnan 6380, Ardebil 6050, Qazvine 5529, Ilam 4578, Zandjan 4545 et Kohguiluyeh-Boyer-Ahmad 3584.

Alors que les experts du régime signalent l’absence de respect des normes de préparation des vaccins nationaux et n’ont même pas demandé de licence à l’Organisation mondiale de la santé (site Rouyidad24, 31 octobre 2021), le ministre de la Santé du régime, Bahram Einollahi, a déclaré aujourd’hui sans craindre du ridicule : « Le vaccin Razi est l’un des vaccins du monde avancés et dotés d’une technologie, avec une licence d’exportation de 20%. Désormais, nous n’importerons plus de vaccins. Dans la consommation de vaccins Covid-19 dans le pays, la priorité sera donnée aux produits nationaux et nous nous appuierons sur ces produits. » (Agence Tasnim et IRNA, 25 décembre 1400).

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 novembre 2021

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe