vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : plus de 444.200 décès dus au coronavirus

Iran : plus de 444.200 décès dus au coronavirus

Coronavirus in Iran reaches over 444000
Iran coronavirus

· Un député de la commission de la santé du parlement des mollahs : Sinopharm a des effets secondaires pour les adultes, mais ils (les officiels) continuent à l’importer en masse au lieu de le tester. (Site Ensafnews, 30 septembre 2021)

· Quotidien Jahan Sanat, 30 septembre 2021 : Sinofarm et Barakat sont encore en phase expérimentale et clinique de la troisième phase.

· La faculté de médecine d’Azerbaïdjan occidental : 1851 malades graves hospitalisés et 315 en soins intensifs. (Agence Tasnim, 30 septembre 2021)

· La faculté de médecine d’Ispahan : 2016, à l’exception de Kachan, Aran-va-Bidgol, nous avons 344 patients en soins intensifs et ces dernières 24 heures, 32 patients sont décédés. (Agence Mehr, 30 septembre 2021)

· Au Sistan-Baloutchistan, le nombre de malades du coronavirus est toujours à trois chiffres. Les chiffres quotidiens montrent le risque de crise se fait toujours sentir. (Agence Iribnews, 30 septembre 2021)

· La faculté de médecine de Yazd : le nombre d’hospitalisations dus au coronavirus est remonté à 400. (Agence Mehr, 30 septembre 2021)

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 30 septembre 2021 que le nombre de morts dus au coronavirus dans 547 villes iraniennes est de plus de 444.200. Le bilan effroyable des morts dans les provinces du pays est le suivant : Téhéran 104.156, Khorasan Razavi 36.455, Ispahan 29.700, Khouzistan 27.225, Fars 15.934, Azerbaïdjan occidental 15.918, Azerbaïdjan oriental 15.708, Alborz 13.008, Sistan-Baloutchistan 12.650, Qom 12.205, Kerman 11.772, Golestan 10.005, Kermanchah 7969, Yazd 7353, Kurdistan 7027 et Khorassan du Nord 5714.

Selon le média officiel Ensaf-news, Massoud Pezeshkian, membre de la commission de la santé du parlement du régime, a déclaré aujourd’hui : « Les informations et documents des personnes ayant reçu le vaccin ne sont pas fournis correctement.

Le vaccin COVID-19 de Sinopharm a des effets secondaires sur les adultes qui n’ont pas été signalés à ce jour.

Cependant, au lieu de vérifier, ils (les responsables) continuent à introduire le vaccin en masse. Nous avons vu tous les effets secondaires de certains vaccins, mais nous ne fournissons pas d’informations précises sur les effets secondaires de chacun et sur ce que la direction devrait faire pour les empêcher de nuire.

S’ils veulent vacciner les moins de 18 ans sans ces données, de nombreuses questions resteront sans réponse. Quel autre pays au monde planifie et injecte des vaccins de cette manière ? »

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 30 septembre 2021

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe