vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Plus 109.300 décès dus au coronavirus dans 444 villes

Iran : Plus 109.300 décès dus au coronavirus dans 444 villes

· La porte-parole du ministère de la Santé a estimé le nombre de morts à 207 au cours des dernières 24 heures, le nombre le plus élevé en 52 jours.

· Minou Mohraz, du centre national de lutte contre le coronavirus : Nous n’avons jamais vu autant de malades graves et autant de morts. La crise est sérieuse et certaines lacunes la rendent plus grave. (Agence Isna, 24 septembre)

· La faculté de médecine d’Ispahan : 28 personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures. Le nombre d’hospitalisations dans la province est de 1330 (sauf Kachan, Aran et Bidgol). 212 personnes sont en USI. (Javan, 24 septembre)

· Centre de santé de Kachan : Le complexe médical Behechti est complet et la fatigue du personnel médical peut provoquer une terrible catastrophe. (Agence Ilna, 24 septembre)

· Des autorités locales : ces dernières 24 heures, 17 personnes sont mortes dans la province d’Azerbaïdjan oriental, 11 dans celle d’Alborz et 11 dans celle de Qom.

· L’agence de presse Modj, 24 septembre : Rohani et les ministres de l’Éducation et de la Santé estiment que les cérémonies de Moharram et la réouverture des écoles n’ont aucun effet sur l’augmentation du nombre de patients, mais du fait de l’absence de restrictions dans ces deux cas, des provinces sont passées du rouge au noir.

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 25 septembre que le nombre de décès dus au coronavirus dans 444 villes est supérieur à 109 300. Le nombre de morts dans les provinces de Khorassan Razavi est de 8102, Khouzistan 7011, Ispahan 5364, Lorestan 4853, Guilan 4441, Azerbaïdjan oriental 3428, Alborz 3062, Fars 3006, Hamedan 2852, Kermanchah 2467, Khorassan du nord 1939, Kerman 1714, Hormozgan 1490, Markazi 1428, Bouchehr 1345, Ardebil 1317, Zanjan 1031, Ilam 909, Chaharmahal-Bakhtiari 836 et Kohkilouyeh-Boyer-Ahmad 787.

A Ispahan, le gouverneur a écrit dans une lettre au ministre de l’Intérieur: « Si la province n’est pas prise en considération au plus vite et que les pouvoirs du siège national ne sont pas délégués au siège provincial, il peut se produire un accident irréparable. Selon la faculté de médecine, le coronavirus est actuellement dans la phase la plus dangereuse depuis le début de l’épidémie dans la province, de sorte que le nombre quotidien de malades dépasse le millier. En raison de la capacité limitée des hôpitaux, en particulier avec un grand nombre de personnel médical malade, il est à craindre qu’avec la tendance actuelle, l’activité des services d’urgence pour les autres patients et le service de santé de la province soit confronté à une crise. » (Agence de presse Moj 3 Mehr).

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 25 septembre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe