vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran: Le nombre de décès dus au coronavirus dépasse 30.700 dans 294...

Iran: Le nombre de décès dus au coronavirus dépasse 30.700 dans 294 villes

Le régime admet être au courant de l’arrivée du virus depuis janvier

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé le 17 avril 2020 que le nombre de décès dus au coronavirus est passé à 30.700 dans 294 villes d’Iran. Le nombre de victimes dans les provinces de Khorassan-Razavi est de 2470, de Guilan de 2460, de Khouzistan 1260, d’Alborz 1195, d’Azerbaïdjan de l’est 1070, de Hamedan 825, d’Azerbaïdjan de l’ouest 800, de Yazd 485, et du Sistan-Balouchistan 355.

Après trois mois de déni et de dissimulation, les autorités en Iran admettent désormais qu’elles étaient au courant de l’arrivée du coronavirus dans le pays dès janvier 2020. Hier, le ministre de la santé Saïd Namaki a déclaré au quotidien officiel Donya-e-Eqtesad : « lorsque (l’épidémie de coronavirus) a été annoncée en Chine fin janvier, dans une réunion d’urgence avec le premier vice-président, j’ai suggéré de couper les vols directs vers et depuis la Chine. Immédiatement après l’apparition reconnue des premiers cas d’infection dans le pays, j’ai proposé de renforcer les restrictions, notamment la fermeture des universités, des écoles, des rassemblements, des prières du vendredi, des mariages, des funérailles, des sanctuaires, des cinémas et des stades, etc. »

Aujourd’hui, Habibollah Sayyari, coordinateur en second du chef d’état-major des armées, a déclaré au site Internet Aftab : « dans l’armée, nous avons prédit l’apparition de la maladie le 19 janvier 2020. En surveillant les observations de l’Organisation mondiale de la santé, nous avons compris l’apparition de la maladie en Chine, et nous avons alerté nos forces pour qu’elles soient prêtes. »

Par ailleurs, l’agence de presse Fars, du corps des pasdarans, a cité aujourd’hui le porte-parole de la faculté des sciences médicales de la province de Guilan, mettant en garde contre une nouvelle vague d’épidémie de coronavirus : « nous sommes toujours dans la phase épidémique du COVID-19, et la réouverture de certaines entreprises ne doit pas donner une fausse impression aux gens, car il y a encore un long chemin à faire pour contenir le virus. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 avril 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe