vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : au moins 14 exécutions à la veille de Norouz

Iran : au moins 14 exécutions à la veille de Norouz

Iran : au moins 14 exécutions à la veille de Norouz

Les bourreaux de Khamenei ont exécuté au moins 14 condamnés dans les prisons de Gohardacht, Chiraz, Ispahan, Oroumieh, Bouchehr, Zahedan et Khash du 12 au 16 mars.

Mercredi 16 mars, trois prisonniers, dont deux frères, Behnam-Gholam-Ali et Abbas Khavarguir, et un autre prisonnier, Behnam- Mohsen Jandaghi (au bout de 20 ans de prison), ont été pendus à la prison de Gohardacht à Karadj.

Le mardi 15 mars, deux prisonniers, Peyman Babakhani et Mir-Ali Hosseini, ont été exécutés à la prison centrale d’Oroumieh et le prisonnier Mohammad Barzgazadeh, 22 ans, originaire de Yassoudj, a été exécuté à la prison de Bouchehr.

Le dimanche 13 mars, quatre condamnés ont été pendus à la prison d’Adelabad à Chiraz. Deux d’entre eux étaient Hossein Mehrabani (37 ans, originaire de Jahrom) et Jamshid Fadaï. Le même jour, un prisonnier baloutche nommé Hafizullah Rakhshani (30 ans, originaire de Zahedan) a été pendu à la prison de Zahedan après six ans de détention.

Le samedi 12 mars, un prisonnier baloutche de 48 ans, nommé Alam Yar-Ahmadzehi a été exécuté dans la prison de Khach.

Des informations indiquent également qu’un certain nombre de prisonniers ont été transférés à l’isolement à la veille Nouvel An iranien (dimanche 20 mars) pour être exécutés.

En comptant ces exécutions, au moins 355 prisonniers ont été exécutés depuis le début de l’année iranienne 1400 (21 mars 2021). En nommant Raïssi, bourreau du massacre de 1988, à la présidence du régime, en multipliant les exécutions pour créer un climat de terreur, Khamenei veut empêcher les soulèvements populaires et les protestations sociales croissantes dues à la détérioration des conditions de vie.

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, sa Haute-Commissaire et les rapporteurs concernés, ainsi que les organisations internationales de défense des droits humains à condamner ces exécutions criminelles et à prendre des mesures immédiates pour sauver la vie des condamnés à mort en Iran.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 17 mars 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe