samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsCoronavirus : Le bilan réel des infections en Iran est 20 fois...

Coronavirus : Le bilan réel des infections en Iran est 20 fois supérieur aux chiffres officiels

Massoud Younesian, membre du corps professoral de l’Université des sciences médicales de Téhéran, a déclaré au journal d’État « Setareh Sobh » (Morning Star) le 24 avril 2020: « Je pense que les chiffres sont systématiquement inférieures à la réalité. Les chiffres sur les coronavirus en Iran sont rapportés avec une méthode qui montre involontairement les cas signalés beaucoup moins que la réalité, car le test utilisé n’est pas très sensible et ne signale que la moitié des cas. De plus, seulement la moitié des personnes hospitalisées sont testées, et si nous acceptons que seulement 20% des cas sont hospitalisés et seulement la moitié d’entre eux sont testés, et que la moitié de ces tests sont positifs, nous pouvons affirmer que les chiffres réels sont d’environ 20 fois supérieur à ce qui est rapporté officiellement. »

Commentant la décision criminelle du régime des mollahs de rouvrir des entreprises, il a déclaré: «Nous n’avons pas fourni d’examen à nos experts. Et nous ne suivons pas les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé. »

Le journal d’État a publié les aveux des députés et des membres du conseil municipal de Téhéran au sujet du secret entourant la crise du Coronavirus en iran.
Mohsen Hashemi Rafsanjani, président du conseil municipal de Téhéran, le 19 avril, lors d’une séance publique du conseil municipal de Téhéran, a qualifié de irréaliste les chiffres officielles du ministère de la Santé sur la propagation de Coronavirus en Iran et a déclaré: ces chiffres donne l’impression que la situation reviendra à la normale et que les restrictions seront levées. »

Mohammad Javad Haghshenas, chef de la commission de la santé du Conseil municipal de Téhéran, a également critiqué le ministère de la Santé pour ne pas avoir annoncé les chiffres sur les coronavirus dans chaque province, accusant le ministère de manipuler les statistiques et de donner de fausses informations au public. Malgré toutes ces discussions, un sondage conjoint mené par l’adjoint aux affaires sociales et culturelles de la municipalité de Téhéran et le Centre de sondage d’opinion des étudiants iraniens (ISPA), a révélé que 48% des personnes ne faisaient pas confiance au bilan officiel sur le Corona.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe