jeudi, février 2, 2023
AccueilCommuniqués CNRIDiffusion d’informations mensongères sur une coopération de l’OMPI avec l’EIIL

Diffusion d’informations mensongères sur une coopération de l’OMPI avec l’EIIL

Provocations et préparation à un massacre au camp Liberty
Appel aux USA et à l’ONU à protéger le camp Liberty
CNRI – La Force terroriste Qods du régime iranien et les forces aux ordres du cabinet du premier ministre irakien se sont préparées ces dernières semaines à lancer davantage de mesures répressives et des attaques contre le camp Liberty.

1- Le 26 juin, Maliki a envoyé une délégation à Téhéran pour demander une aide militaire et le soutien du régime à son troisième mandat de Premier ministre. En retour, le régime iranien a exigé que l’Irak intensifie sa répression des habitants de Liberty.

2- Trois officiers directement impliqués dans les massacres au camp d’Achraf et des agents du renseignement irakien ont été stationnés près du camp Liberty. Des agents de la Force Qods du régime iranien qui ne savent pas parler arabe se trouvent également à leurs côtés.

3- Des agents du renseignement irakien sont présents dans tous les postes de police autour du camp et sur leurs ordres, le canon des mitrailleuses lourdes BKC ont été tournés vers l’intérieur du camp.

4- Certains de ces agents lancent des pierres dans le camp depuis ces postes et d’autres parlent le persan et on entend leurs voix depuis l’intérieur du camp.

5- Par ailleurs, comme le disait le communiqué du 5 juillet de la commission des Affaires étrangères du CNRI, le régime iranien et ses mercenaires irakiens diffusent de fausses nouvelles et des scénarios mensongers sur une coopération entre l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) et l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) pour préparer un terrain politique afin de commettre un nouveau bain de sang à Liberty.

6- Les 28 et 29 juin, les agences de presse et les médias officiels en Iran ont diffusé à grande échelle une nouvelle totalement mensongère en citant une « source du renseignement irakien », disant que « 120 membres de l’Ompi se battent aux côtés de l’EIIL et des anciens du régime de Saddam ». Ils seraient « entrés à Mossoul en provenance de France et de quelques autres pays Occidentaux via la Turquie. » (Achraf News, Isna, Khabar Online, Asr-e-Iran, Bachgah-Khabarnegaran, etc.)

7- Le 30 juin, le site officiel Chabakeh-Khabar, lié à la radiotélévision du régime a répété cette nouvelle et écrit que « environ 120 membres de l’Ompi en se battent tenue officielle aux côtés des terroristes bassistes et de l’EIIL dans Mossoul. »

8- Le 1er juillet les agences de presse du régime des mollahs ont écrit en citant Abbas Bayati, un député irakien et proche du Premier ministre Nouri Maliki : « Des organes irakiens pertinents ont obtenu des informations montrant que des membres de l’Ompi venus de pays européens ont rejoint le groupuscule terroriste de l’EIIL » et que « si l’implication de ces individus dans des opérations terroristes contre les forces de sécurité à Ninive est prouvée, le gouvernement irakien réagira avec fermeté ».

9- Le 5 juillet, Awad Al-Awadi, un autre élément du régime des mollahs au parlement irakien a estimé que « l’entrée des membres de l’Ompi à Mossoul pour rejoindre les rangs de l’EIIL » constitue une « menace pour la sécurité de l’Irak », avant d’ajouter que « le gouvernement de l’Irak a le droit de suivre cette question par le biais des organes internationaux » et de faire lancer contre la direction de l’Ompi « un mandat d’arrêt international par Interpol ».

10- Le 6 juillet, le quotidien irakien Al-Alam qui dépend de Maliki a écrit : « les membres de l’Ompi se battent depuis trois mois aux côtés de l’EIIL en Syrie et en Irak. »

Les mesures de la Force terroriste Qods et de ses mercenaires irakiens autour du camp Liberty, tout comme la campagne de mensonges contre l’Ompi et la diffusion de fausses informations grotesques, ne laissent aucun doute quant aux intentions funestes du régime iranien contre les habitants de Liberty. Par conséquent la Résistance iranienne appelle le gouvernement américain et l’ONU à prendre des mesures urgentes pour protéger le camp Liberty.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 juillet 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe