jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafDès la fin du Ramadan, les forces irakiennes ont repris l’évacuation des...

Dès la fin du Ramadan, les forces irakiennes ont repris l’évacuation des murs en T de Liberty

Liberty – N°45

Le 12 aout, à la fin des fêtes qui ponctuent le mois de Ramadan, les forces irakiennes ont repris l’évacuation des murs en T de protection hors du secteur de Liberty. Ce jour-là 55 murs ont été transférés.

17.500 murs en T qui protégeaient les baraquements de Liberty sous la présence américaine au camp Liberty contre les attaques à la roquette et au mortier, avaient été transférés derrière les murs du camp à l’arrivée des premiers convois d’Achrafiens, malgré les protestations de ces derniers.

Après l’attaque à la roquette du 9 février, les habitants et leurs représentants ont demandé des centaines de fois aux autorités irakiennes, américaines et onusiennes à Bagdad, à Washington, à New York et à Genève de ramener ces murs dans l’enceinte du camp pour parer à la vulnérabilité des baraquements. Les attaques du 29 avril et du 15 juin, ont démontré la nécessité de réinstaller les murs en T autour des habitations.

Cependant non seulement pas un seul mur n’a été ramené, mais après la troisième attaque, les forces irakiennes ont commencé à les évacués hors de la zone où est situé le camp. Il ne fait aucun doute que si les murs en T avaient protégé les baraquements, le nombre de morts et de blessés aurait été bien moindre.

Les forces irakiennes, sur ordre du comité de répression des Achrafiens au cabinet du premier ministre, s’opposent toujours à l’entrée de sacs de sable que les habitants de Liberty ont achetés et les bloquent à l’entrée du camp.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 aout 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe