mardi, janvier 31, 2023
AccueilCommuniqués CNRIA la suite du séjour des représentants de Maliki à Téhéran, les...

A la suite du séjour des représentants de Maliki à Téhéran, les forces irakiennes renforcent le blocus, les harcèlements et les provocations contre le camp Liberty

CNRI – Selon des informations en provenance d’Iran, le cabinet du premier ministre irakien a chargé les forces irakiennes postées au tour du camp Liberty d’intensifier les pressions et les restrictions sur les membres de l’Ompi, ainsi que leur blocus médical et logistique.

D’après les directives du cabinet du premier ministre, ces forces ont reçu pour ordre d’accroitre les tensions au camp Liberty par le biais de harcèlements, de provocations sous formes de violences et d’humiliations à l’encontre des habitants, en leur lançant des pierres, en  tournant les canons des mitrailleuses lourdes BKC sur les habitants, en tirant des coups de feu, en faisant retentir les sirènes des voitures, en faisant défiler des convois de véhicules militaires.

De plus, les forces irakiennes cherchent à rendre les habitants responsables de ces provocations par des mises en scène et la propagation de fausses nouvelles.  

Cette directive est apparue après l’envoi par Maliki d’une délégation de ses représentants à Téhéran le 26 juin pour demander un soutien politique et militaire au régime. En retour, ce dernier a exigé un renforcement des mesures et des intriques contre l’OMPI.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1 juillet 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe