mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceYves Bonnet: Le terrorisme d’État iranien est le plus dangereux qui soit

Yves Bonnet: Le terrorisme d’État iranien est le plus dangereux qui soit

Yves Bonnet: Le terrorisme d’État iranien est le plus dangereux qui soit

Yves Bonnet, préfet horaire de la République, participait dimanche à la cérémonie des Vœux de la Résistance iranienne, organisée à Pontoise, au nord de Paris. La réunion a accueilli des élus français, dont une délégation de maires, de nombreuses personnalités politiques et des parlementaires de divers pays du monde.

Dans son intervention, l’ancien directeur de la DST a déclaré: « Dans le grand concert qui, aujourd’hui, embrase en quelque sorte la France et duquel nous sommes en totale communion, il ne faut pas oublier deux choses, que très brièvement je voudrais aujourd’hui vous dire.

La première, c’est que s’il importe de dénoncer avec la plus grande vigueur le terrorisme des organisations, quelle que soit leur motivation, des gens qui veulent porter une idéologie et qui veulent nous contraindre à l’épouser. S’il faut combattre et dénoncer ce terrorisme, il est une autre forme de terrorisme dont on ne parle jamais ou en tout cas très insuffisamment, et qui est beaucoup plus dangereux, qui est le terrorisme d’Etat.

Il est beaucoup plus dangereux de voir des Etats constituer avec la force que peut leur donner leur moyen de contrainte, opprimer des populations, porter la violence en dehors de leurs frontières. Ce terrorisme là, le terrorisme d’Etat, est le plus dangereux qui soit. Et ils ne faut pas aujourd’hui l’oublier, sous le prétexte que d’autres organisations se livrent à des actes tout à fait inadmissibles.

Rendre hommage aux vivants
Et puis, il ne faut pas oublier non plus, ce combat que vous menez, Madame Radjavi, avec vos militants, je dirais presque seuls, contre un Etat puissamment armé, disposant d’une diplomatie, de ressources, de moyens de pression divers. Et vous vous dressez contre lui, je dirais avec un courage que personnellement j’admire profondément.

Il ne faut pas oublier aujourd’hui que si nous ne sommes pas capables, en rendant hommage aux morts, de rendre hommage aux vivants, c’est-à-dire à vous qui combattez cette forme de terrorisme, nous n’aurons même pas fait la moitié du chemin.

Aujourd’hui, c’est probablement effectivement le jour de rendre hommage à des personnes qui, avec courage, avec conviction, ont affirmé un certain nombre d’idées. Mais il faut rendre un hommage encore plus appuyé à ceux qui combattent depuis des dizaines d’années. Il faut aujourd’hui que notre hommage soit aussi un hommage rendu à la résistance. A toutes les formes de résistance. Si nous n’aidons pas la résistance, si nous n’avons pas le courage de nous ranger aux cotés de la résistance, les plus belles manifestations du monde n’aurons servi de rien.
Bonne année à tous !

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe