mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceVotre combat pour la liberté en Iran, me concernent, comme députée et...

Votre combat pour la liberté en Iran, me concernent, comme députée et femme (Michèle de Vaucouleurs)

Michèle de Vaucouleurs, députée des Yvelines, est intervenue lors du grand rassemblement pour un Iran Libre qui s’est tenu, le 1er juillet, dans une salle comble au Parc des Expositions à Villepinte. La question des violations des droits de l’Homme en Iran a été largement évoquée lors de cette rencontre. Michèle de Vaucouleurs participait au sein d’une délégation parlementaire français composée de sénateurs et de députés et d’ancien députés ainsi que des maires et élus.

Le thème de cet évènement était « En avant avec la Résistance iranienne, un changement de régime à portée de main ». La présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi est intervenue lors de cette rencontre ainsi que plusieurs dizaines de personnalités politiques d’Europe, des Etats-Unis et du monde arabe.

Voici l’intervention de Mme de Vaucouleurs :

C'est la volonté d’un Iran libre qui vous rassemble dans ma ville de Villepinte

Mesdames et Messieurs, chères Iraniennes, chers Iraniens, et vous tous ici présents pour soutenir la noble cause de l’Iran libre.

Je m’adresse à vous en tant que députée de cette nouvelle majorité présidentielle voulue par les Français aux côtés de parlementaires et d’élus de la République qui vous soutiennent de longue date. Je sais combien, même en France, la démocratie reste un édifice fragile, un édifice menacé par les extrémistes dont les idées sont basées sur le repli sur soi et le rejet de l’autre. Ces idées menacent nos valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Ces idées menacent la vision égalitaire et universaliste qui fonde les droits de l’homme. Ces idées, il faut les combattre sans concession et il s’agit d’un combat planétaire.

René Cassin, un des auteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme, l’a justement dit et je le cite : il n’y aura pas de paix sur cette terre tant que les droits de l’homme seront violés en quelque parties du monde que ce soit.

Je sais que chez vous, en Iran vous souffrez d’une théocratie autoritaire, maintes fois condamnées par l’ONU pour ses violations des droits de l’homme sous toutes ses formes. Il y a quelques semaines encore, Amnesty International annonçait que cinquante-cinq pour cent des exécutions dans le monde en 2016 avaient eu lieu en Iran. L’atteinte aux libertés fondamentales exercée dans certains pays dont l’Iran, nous renvoie à nos responsabilités politiques. Celle de ne pas se détourner, de ne pas détourner le regard face aux situations dramatiques vécues par les femmes et les hommes parfois à deux ou trois heures d’avion de Paris. Celle de ne pas laisser la dictature, l’autocratie et la théocratie prospérer sur le lit de crises économiques humanitaires, sociales ou encore écologiques.

Dès lors, les pays démocratiques comme la France, patrie des droits de l’homme devrait, ont de vrais défis à relever pour soutenir les peuples comme le peuple iranien. Celui de résister et de rejeter le repli sur soi, comme les électeurs français ont majoritairement fait dernièrement. Celui de mieux accueillir sur notre territoire celles et ceux qui sont victimes de la dictature. Celui d’affirmer l’Europe comme une puissance soucieuse du respect des droits de l’homme et de la démocratie dans le monde.

Alors oui, votre combat pour la liberté, oui, votre combat pour la justice, oui, votre combat pour l’égalité, notamment entre les femmes et les hommes, me concernent, comme députée, femme et mère. Même si le combat est long et difficile, l’histoire témoigne qu’il mène toujours à la victoire la lumière contre l’obscurantisme, de la démocratie contre la dictature, des droits de l’homme contre la répression.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe