jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceVoter sans carte d’identité, une nouvelle manière de frauder pour les mollahs

Voter sans carte d’identité, une nouvelle manière de frauder pour les mollahs

Mascarade électorale en Iran – n° 33

Le sous-directeur technique de l’information et du recensement démographique du bureau de l’état civil du régime a déclaré vendredi lors de la mascarade électorale qu’il n’était pas nécessaire de présenter ses papiers d’identité pour voter. Si l’électeur se souvient du numéro de sa carte d’identité ce sera suffisant. Il a même précisé que « les électeurs qui n’ont pas leur carte d’identité pour une raison ou pour une autre, ou qui ont oublié leur numéro d’identité, peuvent se rendre au bureau de l’état civil de leur lieu de résidence ou téléphoner pour l’obtenir. » Il a ajouté que l’état-civil resterait ouvert jusqu’à la fin des heures de vote, au service de la population.

Le vote sans numéro de la carte d’identité est autorisé, alors que le ministère de l’Intérieur avait bien spécifié qu’il fallait un papier d’identité avec une photo pour pouvoir voter. Il s’agit là d’une tactique du mécano électoral du guide suprême pour élever le taux de participation, afin d’obtenir le résultat souhaité par Khamenei.

Le fascisme religieux au pouvoir en Iran est confronté à un boycott généralisé. Il a donc l’intention de procéder à des fraudes colossales. En plus du bourrage des urnes, il va utiliser les cartes d’identités de millions de morts et faire entrer des urnes remplies à l’avance. Il compte aussi lors du décompte dans la salle dite de « regroupement des voix », multiplier le nombre de voix par quatre ou cinq.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 juin 2013

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe