mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeUSA-Iran : Plusieurs membres du Congrès font part de leurs avis sur...

USA-Iran : Plusieurs membres du Congrès font part de leurs avis sur l’Iran

USA-Iran : Plusieurs membres du Congrès font part de leurs avis sur l’IranThe Associated Press, 25 Janvier – Alors que l’administration Bush fait pression pour un référé de l’Iran devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, plusieurs membres du Congrès américain préconisent l’adoption d’une ligne de conduite ferme et déclarent que la voie de la force armée devrait toujours être envisagée pour mettre fin aux ambitions nucléaires de Téhéran.

Les parlementaires ont apporté un large soutien à l’effort pour déférer l’Iran devant le Conseil de Sécurité au motif d’un refus du gouvernement iranien d’abandonner son programme d’enrichissement d’uranium. Mais certains disent douter qu’une simple réprimande du conseil puisse persuader l’Iran de rectifier le tir.
Les Républicains comme les démocrates disent préférer que les Etats-Unis recherchent des sanctions économiques internationales. Celles-ci suffiraient largement à atteindre l’Iran, tout en conservant la garantie que les principaux partenaires commerciaux de Téhéran se soumettront à toute restriction qu’imposera le Conseil de Sécurité.
Les parlementaires déclarent que la menace de voir l’Iran détenir des armes de destruction massive est si sérieuse que la communauté internationale doit agir de façon déterminée pour suspendre le programme nucléaire iranien. L’administration Bush ne devrait pas emprunter d’autre voie en cas d’un échec des efforts diplomatiques, ont-ils dit.
« Il est important de laisser sa chance à l’approche diplomatique, mais, je ne crois pas que nous devrions écarter la moindre option, y compris l’usage de la force militaire », a déclaré John Cornyn, Sénateur du Texas et président de la sous-commission sénatoriale des armées et des menaces potentielles
« Si vous légitimez la menace d’une action militaire, et la possibilité qu’il y en ait une, il n’y a aucune manière de garantir le respect des règles », a ajouté le député de l’Etat de New York, Gary Ackerman, un membre de la commission des Relations internationales. 
John McCain, Sénateur de l’Arizona, a déclaré que les efforts diplomatiques doivent être menés jusqu’à leur terme avant d’en venir à la « dernière extrémité », l’usage de la force.
« Il y a une seule chose qui soit pire que de voir les Etats-Unis appliquer la solution militaire, et c’est de voir l’Iran entrer en possession de l’arme nucléaire » a déclaré le n°2 républicain de la commission sénatoriale Forces Armées  dans l’émission Fox News Sunday.
Le Sénateur de l’Illinois, Barack Obama, a déclaré que les Etats-Unis et les pays européens devaient faire tout leur possible afin de s’assurer du soutien de la Chine et de la Russie pour faire comparaître l’Iran devant le Conseil de Sécurité et pour afficher une position ferme, qui inclut la prise de sanctions.
Cependant, Obama, qui est membre la commission des Relations internationales, a ajouté : « Nous devons nous montrer judicieux dans la manière d’appliquer les sanctions. Certaine sanctions pourraient n’avoir aucun effet ». 
Le député du New Jersey, Christopher Smith, qui est vice-président la commission des Relations internationales a déclaré: « Nous devons utiliser l’approche diplomatique d’une façon beaucoup plus agressive ».
Certains parlementaires suggèrent qu’il faudrait de nouveaux dirigeants à la tête de l’Iran.
Le Sénateur de l’Arizona, Jon Kyl, a déclaré qu’à l’heure actuelle, les Etats-Unis et leurs alliés doivent augmenter la pression sur l’Iran pour qu’il suspende son programme nucléaire. « Mais en dernier ressort », a-t-il déclaré, « les dirigeants du pays doivent changer. Le gouvernement iranien actuel est un régime corrompu et dangereux qui est en désaccord avec ses citoyens ».
Cornyn a ajouté que l’Iran est devenu plus autoritaire et autocratique. « Nous devons agir plus efficacement en faisant savoir aux forces pro-démocrates qui agissent en Iran que nous soutenons leurs efforts pour provoquer pacifiquement un changement de régime », a-t-il déclaré.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe