mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUne parlementaire irakienne demande au gouvernement de son pays de fournir des...

Une parlementaire irakienne demande au gouvernement de son pays de fournir des aides humanitaires aux opposants iraniens vivant au camp Liberty en Irak

Madame Noura Al-Bajari, membre du parlement, a demandé au gouvernement irakien de fournir des aides humanitaires aux opposants iraniens vivant au camp Liberty en Irak.

CNRI – Madame Noura Al-Bajari, membre du parlement, a demandé au gouvernement irakien de fournir des aides humanitaires aux opposants iraniens vivant au camp Liberty en Irak.

NINA (agence de presse nationale de l’Irak) a rapporté le 26 janvier : « Madame Noura Al-Bajari, membre du parlement, a critiqué l’attitude du gouvernement irakien à l’égard des habitants du camp Liberty. Elle a accusé le gouvernement irakien de négligence et de violations des droits des habitants du camp Liberty. »

Actuellement, plus de 2500 opposants iraniens vivent dans le camp Liberty, situé près de l’aéroport de Bagdad. Le gouvernement américains et l’ONU leur avaient promis que le camp Liberty sera un camp de transit et qu’à partir de ce camp, ils seront transférés vers des pays européens et américains. Sur la base de ces promesses, ces opposants iraniens ont accepté de quitter leurs foyers au camp d’Achraf où ils avaient vécu durant 26 ans. Par la suite, l’ONU et le gouvernement américain n’ont pas tenu leur parole et la plupart des gouvernements européens ont opposé une fin de non recevoir aux demandes de transfert de ces personnes vers leur pays.

Madame Al-Bajari a publié un communiqué dans lequel elle a déclaré : « Les habitants du camp Liberty ont subi de nombreuses injustices, notamment de la part de l’ancien gouvernement d’Irak qui avait une partie pris dans cette affaire [il était sous l’influence du régime iranien]. Les habitants du camp Liberty ont été la cible de plusieurs attaques et leur droit de vivre en sécurité a été violé. Ils ont besoins des aides humanitaires. Or, le gouvernement irakien qui est occupé par des crises et des conflits à l’intérieur de l’Irak ne répond pas à leurs demandes. »

Madame Al-Bajari a souligné : « Le nom de l’Organisation des Modjahédines du peuple d’Iran (OMPI) a été radié de la liste des organisations terroristes. Les membres de l’OMPI qui se trouvent en Irak demandent de vivre en sécurité et l’ONU s’est engagé à répondre à cette demande. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe