mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: SociétéUne note confidentielle révèle que le régime iranien a peur des manifestations...

Une note confidentielle révèle que le régime iranien a peur des manifestations à l’approche des élections

CNRI – Selon une directive, le régime intégriste iranien a ordonné à contrecœur à une grande entreprise affiliée à l’État de payer à ses employés le rappel de leur salaire qui leur était dû ce mois-ci afin d’éviter de possibles manifestations des travailleurs pendant les jours d’élection de l’Assemblée des experts et du parlement.

Selon le contenu de la directive, un corps répressif du gouvernement dans la compagnie de gaz nationale iranienne (NIGC) a demandé aux fonctionnaires de cette compagnie de payer tous les salaires des employés qui n’avaient jusqu’alors pas été payés, avant les élections du 26 février.

La directive date du 20 janvier 2016 et a été écrite par le bureau Herasat, un organe répressif qui a des sections dans chaque institution gouvernementale et des espions, et elle écrit des rapports sur chaque employé du gouvernement. Le mémo prévenait les managers de toutes les raffineries, les managers des opérations et les directeurs des départements des ressources humaines au sein du NIGC qu’il fallait payer les employés pour « empêcher tout rassemblement ou sit-in et leurs conséquences négatives. »

La directive indiquait que tout salaire jusqu’alors impayé devrait l’être avant le 24 février 2016, deux jours avant les fausses élections.

Durant des mois, le retard de paiement des salaires des employés et des fonctionnaires est devenu monnaie courante en Iran. Cela a mené à des manifestations à plusieurs reprises dans toutes les villes iraniennes.

Les travailleurs iraniens souffrent de la pauvreté, de la faim et du chômage alors que la richesse de l’Iran est utilisée pour la répression dans le pays, la politique antinationale d’export du terrorisme et la belligérance dans la région, les armes de destruction massive ou l’argent est détourné par les fonctionnaires du régime.

La directive du Herasat montre que le régime iranien a peur des manifestations du peuple lors des prochaines soi-disant élections.

Le Conseil national de la Résistance iranienne a déclaré : « les confrontations et la lutte interne pour le pouvoir au sein du régime iranien à la veille des élections du parlement et de l’Assemblée des Experts se sont intensifiées comme jamais auparavant. Cela arrive peu après de nombreuses crises domestiques et extérieures qui enlisent le régime après l’accord sur le nucléaire et ses défaites consécutives en Syrie.»

La directive est intitulée : « Sujet : payer les salaires des travailleurs les derniers jours de l’année. »

Il est écrit :

« Nous vous informons avec tout notre respect que la fin de l’année (du calendrier persan) approche et nous vous demandons de prendre note des instructions données par le ministre et les autorités compétentes concernant le paiement des travailleurs et leur rappel de salaire. Vous devez vous assurer que tous les salaires, les bonus, les rappels de salaire et les heures supplémentaires soient payés avant le 24 février 2016, pour éviter des rassemblements ou des sit-in et leurs conséquences négatives. »

« Nous vous rappelons qu’étant donné l’approche des élections de l’Assemblée des Experts et de l’Assemblé islamique (parlement), ce sujet doit être traité avec une attention toute particulière pour éviter toute mauvaise publicité, en particulier dans le domaine des manifestations ouvrières. »

Le texte est signé par Ahmad Samali, un haut fonctionnaire du Herasat de la compagnie nationale du gaz iranien.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe