jeudi, janvier 26, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeUne motion au Parlement britannique pour inscrire les pasdaran iraniens sur la...

Une motion au Parlement britannique pour inscrire les pasdaran iraniens sur la liste noire

Une motion au Parlement britannique pour inscrire les pasdaran iraniens sur la liste noire

Une motion a été déposée au Parlement britannique appelant le gouvernement britannique à inscrire les Gardiens de la révolution du régime iranien sur la liste des organisations terroristes. La motion d’urgence a été déposée le 31 octobre 2017 par le député Bob Blackman et a déjà reçu le soutien multipartite de dizaines de législateurs britanniques.

La motion 483 stipule : « Que la Chambre se joigne au gouvernement pour exprimer sa vive préoccupation au sujet du rôle des Gardiens de la révolution (pasdaran) dans les violations des droits de l’homme en Iran et leur soutien au terrorisme à l’étranger, y compris les activités déstabilisatrices dans la région ainsi que son soutien à des groupes militaires interdits. »

La motion d’urgence souligne que « les pasdaran sont activement impliqués dans le massacre de la population syrienne pour maintenir le dictateur Assad au pouvoir et qu’ils recrutent des enfants soldats et des réfugiés d’Afghanistan et les forment à devenir des combattants terroristes. »

La motion ajoute que « de hauts commandants des pasdaran figurent sur la liste rouge d’Interpol pour des actes de terrorisme international, notamment l’attentat à la bombe contre un centre communautaire juif à Buenos Aires en 1994 » et « réitère que les pasdaran ne rendent de compte qu’au Guide Suprême et sont responsables de la répression contre la population iranienne, notamment lors du soulèvement de 2009. Ainsi que la répression contre les défenseurs des droits de l’homme et les journalistes, ainsi que les arrestations arbitraires de citoyens à la double nationalité. »

La motion souligne également « le rôle des pasdaran dans l’assassinat de dissidents iraniens à l’étranger, notamment des membres de la coalition de l’opposition, l’OMPI et le CNRI » et « reconnaît l’implication des pasdaran dans le programme de missile balistique et nucléaire de l’Iran. »

Elle « tient compte du fait que les pasdaran sont considérés comme un groupe terroriste par des alliés internationaux, y compris les États-Unis » et partage « l’opinion du gouvernement selon laquelle le soutien des pasdaran au terrorisme compromet les perspectives de sécurité régionale et de paix durable dans la région. »

La motion d’urgence « exhorte le gouvernement à inscrire les pasdaran sur la liste des organisations proscrites, à imposer des mesures punitives contre leurs responsables et à travailler avec ses alliés pour expulser les pasdaran de la Syrie, de l’Irak et du Moyen-Orient. »

Le texte intégral de la motion d’urgence 483 et la liste des signataires à ce jour sont disponibles sur le site web du Parlement britannique : http://www.parliament.uk/edm/2017-19/483

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe