samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeUne association norvégienne doit payer deux millions de dollars aux États-Unis pour...

Une association norvégienne doit payer deux millions de dollars aux États-Unis pour avoir financé le régime iranien

Une association norvégienne doit payer deux millions de dollars aux États-Unis pour avoir financé le régime iranien

Une association caritative norvégienne est obligée de verser plus de deux millions de dollars aux États-Unis pour avoir utilisé des fonds américains pour financer le régime iranien, qui soutient le terrorisme international selon un communiqué de presse du Département de la Justice.

Le communiqué de presse a fait savoir : Sur décision de justice, l’ANP [l’aide populaire norvégienne, organisation à but non lucratif] doit payer 2,024 millions de dollars aux États-Unis. La décision du tribunal affirme que l’ANP a violé le False Claims Act [loi fédérale américaine qui protège l’État de la fraude] en fournissant un soutien matériel à l’Iran et au Hamas, ce qui est contraire aux exigences nécessaires pour un financement fédéral.

Selon un communiqué de presse, l’ANP, dont le siège social se situe à Oslo en Norvège, aurait aidé Téhéran à améliorer ses projets pétroliers en menant des programmes de réhabilitation de mines, coordonnés par l’appareil militaire iranien. Elle aurait également soutenu des programmes palestiniens qui « visaient à recruter des jeunes pour rejoindre le Hamas et des groupes terroristes similaires ». Elle aurait fourni un entrainement et une assistance d’experts à ces groupes.

Les fonds avaient été versés par les États-Unis sous la forme de subventions de la part de l’agence américaine pour le développement international (USAID) entre 2012 et 2016. Cet argent était censé fournir de l’aide à des pays en développement.

L’avocat général à Manhattan, Geoffrey S. Berman, a déclaré : « Pendant des années, l’aide populaire norvégienne a obtenu des subventions d’USAID en représentant de manière erronée qu’elle n’avait pas fourni, et qu’elle ferait des efforts raisonnables pour s’assurer qu’elle n’a pas fourni consciemment, un soutien matériel à des tiers interdits sous la loi américaine. »

Le verdict de la Cour a également indiqué que l’ANP devait modifier sa politique pour s’assurer qu’elle respectait les sanctions américaines et les termes et conditions des subventions de l’USAID.

L’Iran est sur la liste américaine des États qui soutiennent le terrorisme et il est largement reconnu comme le premier État soutien au terrorisme. Par ailleurs, le Hamas est désigné sur la liste de l’Office of Foreign Assets Control [organisme de contrôle financier] des nationaux et personnes bloquées.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe