vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUn vice-président du PE réagit à la censure imposée par l’Iran

Un vice-président du PE réagit à la censure imposée par l’Iran

Alejo Vidal Quadras et Maryam RadjaviCNRI – La requête déposée contre la présence de Mme Radjavi au Parlement européen n’a eu rien de raisonnable, a dit Alejo Vidal-Quadras, le vice-Président de ce Parlement, lors d’une interview accordée au quotidien espagnol, El Mundo.

En juillet, le régime iranien avait déclaré inacceptable la présence de Mme Radjavi au Parlement européen, mais comme l’Europe est une société libre, elle a rejeté cette requête, a précisé l’Espagnol Vidal-Quadras, qui a ajouté que tout le monde est libre de s’exprimer en organisant une conférence de presse.

Il ne serait pas raisonnable que l’Iran avance le prétexte la présence de Mme Radjavi au Parlement européen pour annuler les négociations nucléaires, a affirmé le premier vice-Président du PE.

Le quotidien El mundo précise que la dirigeante de l’opposition iranienne avait été invitée à Strasbourg, par l’intergroupe parlementaire des Amis d’un Iran Libre, dont fait partie Alejo Vidal-Quadras, membre du parti populaire espagnol.

A son arrivée au PE le 5 juillet à Starsbourg, Maryam Radjavi avait pris part à une conférence de presse, en compagnie de nombreux députés européens, a indiqué le quotidien espagnol qui cite par ailleurs le Foreign Office de Londres soulignant que le report de la rencontre de l’envoyé de Téhéran avec Javier Solana a renforcé les doutes sur la volonté de l’Iran de chercher à gagner du temps.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe