vendredi, février 3, 2023

Un séisme secoue l’Iran

Par Hamideh Taati

Au moins cinq personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées lors d’un tremblement de terre vendredi dans le nord-ouest de l’Iran. Selon le centre sismologique iranien, le tremblement de terre d’une magnitude de 5,9 a frappé vendredi matin dans la province de l’Azerbaïdjan oriental.

L’Iran est assis sur deux plaques tectoniques principales et est sujet à une activité sismique fréquente. Le séisme a frappé près de la ville de Tark, à quelque 400 km au nord-ouest de la capitale, Téhéran, à 2 h 17, heure locale.

Il a blessé au moins 520 personnes en plus des cinq personnes tuées. Plus de 60 répliques sismiques ont été rapportées.

La dirigeante de la Résistance iranienne Maryam Radjavi a exprimé vendredi ses condoléances au peuple iranien pour ce séisme meurtrier. « Mes sincères condoléances aux survivants du séisme en Azerbaïdjan, à Zanjan, à Gilan, à Ardabil, je souhaite que les blessés soient rapidement guéris », a déclaré Maryam Radjavi. « J’exhorte les compatriotes à secourir les victimes du tremblement de terre. »

« En pillant les richesses du pays et en les gaspillant dans des projets balistiques et nucléaires et autres projets bellicistes et anti-patriotiques, les mollahs ont laissé le peuple iranien sans défense face aux catastrophes naturelles. »

En novembre 2017, un séisme de magnitude 7,3 a frappé près de la province iranienne de Kermanshah, faisant 830 morts et 8 100 blessés. Le régime n’a pas fourni d’aide adéquate aux victimes. Deux ans plus tard, de nombreux habitants de la région vivent encore dans des maisons de fortune, telles que des tentes ou des voitures, ce qui contribue à une grave crise de santé physique et mentale des victimes.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe