lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUn eurodéputé portugais dénonce l’intervention du régime d’Iran en Irak

Un eurodéputé portugais dénonce l’intervention du régime d’Iran en Irak

Un eurodéputé portugais dénonce l’intervention du régime d’Iran en IrakCNRI – Emanuel J Fernandes, membre du Parlement européen pour le Portugal, s’est adressé au secrétaire général de l’ONU pour exprimer ses inquiétudes quant à l’intervention du régime iranien en Irak suite à l’attentat à la bombe contre un bus perpétré par des agents terroristes iraniens. Voici le texte de sa lettre :

« L’intervention du régime iranien en Irak et son soutien pour les groupes terroristes dans le pays sont des sujets de préoccupation importants à mes yeux.

Cette interférence non dissimulée a pris une nouvelle dimension lundi 29 mai lorsqu’un bus de ville transportant plus de 40 travailleurs irakiens au Camp d’Achraf, base du groupe d’opposition iranien de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI), a été soufflé par une bombe de bord de route près de la ville de Khalis en Irak. Cet attentat terroriste a fait 13 morts et 15 blessés, certains grièvement.

Ce crime atroce n’est pas seulement tragique et déplorable, mais il est également préoccupant dans le sens où il met instantanément la sécurité et le bien-être de milliers de membres de l’OMPI résidant au Camp d’Achraf en grand danger.

Cet attentat terroriste est survenu suite à plusieurs avertissements du régime iranien aux autorités irakiennes concernant la présence de l’OMPI en Irak.

L’attentat à la bombe du 29 mai, perpétré seulement deux jours après la visite en Irak du ministre des Affaires étrangères iranien, a toutes les caractéristiques des attentat terroristes récurrents manigancés par le régime iranien en Irak. Le régime iranien a mené plus de 150 opérations terroristes contre l’OMPI en Irak.

Je voudrais profiter de cette occasion pour répéter qu’il en va du devoir des forces de la coalition de fournir une protection efficace à ces personnes compte tenu de leur statut actuel. Le statut de « personnes protégées » des membres de l’OMPI doit être réaffirmé.

Je voudrais également saisir cette opportunité pour demander à Son Excellence de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir que les membres de l’OMPI à Achraf obtiennent l’asile politique sans aucune hésitation afin d’assurer que leurs droits humains fondamentaux soient respectés. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe