mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUn eurodéputé demande à Kofi Annan de condamner l’attentat contre un bus...

Un eurodéputé demande à Kofi Annan de condamner l’attentat contre un bus en Irak

Andre Brie, eurodéputé allemandCNRI – Dans une lettre au secrétaire général de l’ONU, André Brie, membre du Parlement européen, a appelé au respect des droits en Irak des Moudjahidine du peuple d’Iran  (OMPI) en Irak et à la condamnation de l’attentat terroriste contre un bus transportant des travailleurs irakiens à la Cité d’Achraf, où réside l’OMP :

« J’ai été indigné d’apprendre par les agences de presse internationales que 14 citoyens irakiens innocents ont été tués et 17 blessés lundi 29 mai, lorsqu’une bombe a soufflé un bus de ville à Khalis, au nord de Bagdad, en Irak.

Le bus transportait des travailleurs irakiens à la Cité d’Achraf, lieu de résidence de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), principal mouvement d’opposition iranien. Ces travailleurs étaient employés par l’OMPI depuis longtemps.

Cette attaque terroriste rappelle la centaine d’attentats similaires ou plus contre les opposants iraniens perpétrés par le régime d’Iran au fil des années dans différentes parties du monde. Un attentat contre un bus transportant des membres de l’OMPI à Achraf en juin 1999 a fait six morts et a été suivi d’une attaque du Camp d’Achraf par des missiles Scud. En août dernier, deux membres de l’OMPI ont été enlevés par des agents du régime iranien à Bagdad. Par conséquent, je peux affirmer sans trop prendre de risques que la dernière explosion du 29 mai a été manigancée par le régime de Téhéran.

Face à la réalité de cet attentat alarmant, je suis extrêmement préoccupé pour la sécurité et le bien-être des 3400 résidents d’Achraf qui sont reconnus « personnes protégées » en vertu de la quatrième Convention de Genève.

Cet acte terroriste indique également une escalade de l’intervention du régime iranien dans les affaires irakiennes. La seule façon de stopper les activités terroristes du régime de Téhéran en Irak est de réaffirmer le droit respecté par la communauté internationale des membres de l’OMPI à Achraf avec véhémence et fermeté.

Ainsi, je voudrais recommander à Son Excellence de condamner le crime récent du régime iranien à Khalis et d’insister fermement sur le droit des résidents d’Achrome au statut de réfugiés politiques en Irak. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe