jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeTéhéran a "dépassé les limites" au Liban, affirme le PM libanais

Téhéran a « dépassé les limites » au Liban, affirme le PM libanais

Téhéran a "dépassé les limites" au Liban, affirme le PM libanaisAgence France Presse – Le chef de la diplomatie iranienne Manouchehr Mottaki a "dépassé les limites" en exprimant ses réserves sur le plan global libanais pour un règlement du conflit au Liban, a affirmé le Premier ministre libanais Fouad Siniora dans un entretien vendredi dans un journal libanais.

Par ailleurs, il s’est prononcé, dans cet entretien avec L’Orient Le jour, en faveur du déploiement au Liban sud "d’une force des Nations unies qui ne serait pas mandatée par le chapitre 7", qui autorise l’usage de la force, mais qui puisse toutefois "se défendre".

"Je pense que M. Mottaki a dépassé les limites et certaines parties se sont empressées d’adopter sa position", a-t-il dit en allusion aux partis pro-syriens et au parti chiite Hezbollah qui se sont montrés réservés sur le plan en sept points même s’il l’ont accepté en Conseil des ministres.

Ce plan prévoit un cessez-le-feu et l’échange de prisonniers entre le Hezbollah et Israël, mais aussi l’envoi de l’armée libanaise dans le sud du Liban, ce qui implique le désarmement de facto du Hezbollah chiite.

Il envisage aussi le renforcement de la Force intérimaire de l’Onu (Finul), la mise du secteur frontalier des Fermes de Chebaa occupées par Israël sous juridiction onusienne et la réactivation de l’accord d’armistice libano-israélien de 1949.

"Notre proposition se fonde sur ce que veulent les Libanais et sur les demandes du Hezbollah", a-t-il poursuivi.

"C’est ce qui nous permet de revendiquer un retour des accords d’armistice. Cela permettra à l’Etat libanais d’étendre sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire. Par conséquent, personne ne pourra faire usage des armes en dehors de l’autorité de l’Etat", a-t-il ajouté.

"Il faut être clair: nous ne voulons plus un retour au statu quo qui prévalait avant le déclenchement des hostilités", le 12 juillet, a affirmé M. Siniora.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe