vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeTrafic illégal des gardiens de la révolution à la frontière Iran-Irak

Trafic illégal des gardiens de la révolution à la frontière Iran-Irak

CNRI – Selon des informations venant de l’intérieur des forces de sécurité du régime iranien, le transport et les livraisons illégales de produits en Irak par les agents de la force Qods des gardiens de révolution et des forces de sécurité, sont menés en toute tranquillité dans la région frontalière de Chalamtcheh.

On peut lire dans le rapport du mois de novembre des forces de sécurité de la ville de Khorramchahr au commandant de la sécurité de la province du Khouzistan :

• Les cargaisons des gardiens de la révolution passent sans problème en Irak par cette frontière et l’attitude des autorités irakiennes montre qu’elles ont reçu des instructions et qu’elles savent qu’elles ne doivent pas faire preuve de sévérité lors des contrôles des agents des gardiens de la révolution.
Malgré la dégradation de la situation en Irak, ces facilités n’ont pas changé ni même diminué.

• Un réseau de moyens, de transport et d’agents de contrôle à la douane entre l’Iran et l’Irak a été établi par la force Qods, le CSRII et le groupe Sarollah.  Dans le cadre de ces groupes liés à la force Qods, des cargaisons venant d’Iran vers l’Irak et des documents sortant d’Irak vers l’Iran sont transférés sans aucune restriction ni le moindre contrôle.

Ce rapport indique également que :

Les camions remplis de cargaisons iraniennes sont déchargés en Irak avec l’aide des agents du CSRII sans aucun contrôle. En échange, les bagages et les affaires des agents liés aux groupes irakiens alliés au régime iranien ne sont pas contrôlés non plus.
 
De même dans les postes de contrôle des passeports, tous les agents des forces de sécurité et des douanes ont aussi reçu pour instruction de ne pas fouiller les affaires personnelles des agents de la force Qods.
  

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe