vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyTraducteurs et infirmières empêchés d’accompagner les malades dans les hôpitaux

Traducteurs et infirmières empêchés d’accompagner les malades dans les hôpitaux

Le blocus médical se resserre sur Liberty

Ahmad Khozair, officier criminel du renseignement irakien, au service du bureau du premier ministre irakien à Liberty, a interdit le 5 janvier aux traducteurs et aux infirmières d’accompagner les malades dans les hôpitaux et les a empêchés de se rendre à Bagdad. Ces personnes servaient de traducteurs et d’accompagnateurs de malades du cancer dans les centres de soins et selon des rendez-vous pris de longues dates. Ainsi une fois de plus les rendez-vous auprès de spécialistes pour des malades dans un état grave, obtenus après une longue attente, ont dû être annulés et les soins une fois de plus reportés.

Chaque jour et sans la moindre raison, alors que les habitants ont observé toutes les démarches nécessaires au transport des malades dans les hôpitaux, Ahmad Khozair et d’autres agents des services du premier ministre empêchent à la dernière minute le déplacement des malades et de leurs traducteurs.

Ahmad Khozair, est un criminel qui a participé directement au massacre, aux exécutions collectives et à la prise d’otages du 1er septembre à Achraf. Il joue le rôle principal dans le blocus médical. Ces obstacles à l’accès libre aux soins et aux services médicaux et les retards causés dans les soins ont jusqu’à présent tué à petit feu dans un long calvaire 16 habitants d’Achraf et de Liberty.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 janvier 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe