mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIran : Cyber-attaques et complots du régime visant la Résistance iranienne

Iran : Cyber-attaques et complots du régime visant la Résistance iranienne

Iran : Cyber-attaques et complots du régime visant la Résistance iranienne

A l’approche des rassemblements et manifestations annuels de la Résistance iranienne, le ministère du Renseignement et de la Sécurité (VEVAK) du régime clérical et son Corps des pasdarans ont une fois de plus mobilisé leurs agents pour intensifier leurs opérations contre les membres et les partisans de la Résistance iranienne.

Parallèlement les soulèvements et les manifestations s’intensifient dans les villes en Iran. Les activités des unités de résistance, notamment la perturbation des réseaux de la radiotélévision officielle, du ministère de la Culture et de l’Orientation (le ministère de la censure et de la répression) et de sites affiliés, de serveurs et ds portails du ministère du Jihad agricole, ainsi que la publication de documents top secrets de l’Organisation des prisons du régime, avec les noms et les coordonnées de plus de 33 000 agents, ont terrifié l’ensemble du régime.

1. Le VEVAK et les pasdarans ont lancé des cyber-attaques successives depuis plus de 70 pays, visant le site officiel des Moudjahidine du peuple (OMPI/MEK), Mojahedin.org, et d’autres sites de la Résistance iranienne. Ces attaques ont jusqu’à présent échoué.

2. Après la publication de l’article des professeurs Hossein Saeidian et Kazem Kazerounian, dénonçant un faux sondage publié en faveur du régime, le VEVAK a lancé, en représailles, une série de cyberattaques visant M. Saeidian avec l’envoi de faux messages, se faisant passer pour le secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) dans le but d’obtenir des informations et de compromettre son dispositif de communication.

3. Par l’intermédiaire de ses agents, se faisant passer pour des employés de la chaîne de télévision par satellite Simay-e Azadi (Iran NTV), affiliée à la Résistance iranienne, le VEVAK a communiqué à plusieurs reprises avec Mme Fereshteh Karimi, épouse de feu Rahman Karimi, poète et écrivain d’opposition bien connu et partisan de l’OMPI et de la Résistance iranienne, par le biais d’un numéro de téléphone français. Il lui a demandé plusieurs documents, écrits et photographies de M. Karimi en vue de les plublier. Mme Karimi a fait confiance à l’appelant et a envoyé les documents. Cependant, plus tard, en contactant Simay-e Azadi, elle a découvert qu’elle était tombée dans un piège tendu par le VEVAK.

4. Le VEVAK a appelé Mme Nahid Hemmatabadi, membre du CNRI, et lui a proposé un entretien. Mme Hemmatabadi, méfiante, a rejeté l’offre et a soulevé la question auprès du secrétariat du CNRI. Il s’agissait d’un nouveau piège du VEVAK.

5. En créant plusieurs faux comptes de messagerie, se faisant passer pour « Mme Hamideh Taati », « le site Iran-Efshagar » et le défunt poète de la Résistance, Hamid Assadian, le VEVAK a envoyé des messages d’hameçonnage aux membres de la Résistance iranienne et aux partisans de l’OMPI. Ces messages imitaient une récente série de révélations de la Résistance iranienne intitulée « La Résistance iranienne démasque les bourreaux du régime dans le domaine judiciaire ». Le régime ne peut cacher sa colère et sa frustration face à la révélation de ses documents top secrets sur son organisation pénitentiaire.

Dans un faux courriel usurpant l’identité d’Iran-Efshagar (un site de la Résistance qui s’attache à dénoncer les agents et les activités du VEVAK), comme on peut le voir sur l’image, le point après le mot Iran a été supprimé et la lettre (e) a été ajoutée.

6. Le VEVAK a lancé un site en anglais avec l’adresse URL https://teamsafavi.com, usurpant le nom et les photos de M. Ali Safavi et a également publié un slogan absurde avec le logo du régime ! En outre, le site remercie les États-Unis, Israël et le Premier ministre de l’Inde pour leur aide à l’OMPI.

7. Le VEVAK a envoyé des messages et des emails par le biais d’un faux compte Gmail, usurpant l’identité du site de solidarité nationale sous son nom farsi, [email protected] L’un des emails met en garde le site Internet d’un partisan de la Résistance iranienne, « Aftabkaran », contre toute collaboration avec M. Hossein Tutunchian, un autre partisan de la Résistance ! Comme on peut le voir dans l’image, au lieu d’un « L » (l), il y a deux « L » (ll), et le VEVAK a utilisé un compte Gmail, alors que l’email réel du site de solidarité nationale est : [email protected]

8. Le 28 mai, le rassemblement des partisans de l’OMPI à Bruxelles a été attaqué par les agents du régime. L’apparence des mercenaires, en particulier la femme qui était avec eux, ne ressemblait pas à celle des partisans des mollahs. Avant cela, deux complots terroristes contre deux responsables de l’OMPI avaient été déjoués en Albanie. Les autorités compétentes sont au courant de ces complots, et les documents y afférents peuvent être rendus publics si nécessaire.

La commission de la sécurité et du contre-terrorisme du CNRI appelle tous les partisans de la Résistance iranienne à être vigilants face aux ruses et complots du VEVAK et de la force terroriste Qods. Elle les exhorte également à en informer leurs compatriotes.

La commission du contre-terrorisme exhorte également les sympathisants et les compatriotes iraniens à s’abstenir de répondre aux courriels, aux appels téléphoniques, aux SMS et à toute communication anonyme, y compris Telegram, Skype, WhatsApp, etc., et à signaler toute question suspecte aux représentants de la commission ou aux bureaux de l’OMPI dans les différents pays.

Commission de la sécurité et du contre-terrorisme
du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI)
Le 1er juin 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe