vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceSylvie Fassier : soutenir la cause du peuple iranien

Sylvie Fassier : soutenir la cause du peuple iranien

Sylvie Fassier : soutenir la cause du peuple iranien

Sylvie Fassier, ancienne maire de Le Pin, participait le 28 novembre à une conférence appelant à la mise sur pied d’une commission d’enquête internationale sur le massacre des prisonniers politiques en 1988 en Iran. Organisée à la mairie de 5e arrondissement de Paris en présence du Maire Florence Berthout, de nombreux orateurs dont l’ancien Premier ministre algérien, Sid Ahmed Ghozali, l’ancien ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner, l’ancienne secrétaire d’Etat chargée des affaires étrangères et des droits de l’homme, Rama Yade, Ingrid Betancourt, l’avocat William Bourdon, le juriste-expert Tahar Boumedra, ancien haut fonctionnaire de l’ONU, Jean-Pierre Brard sont intervenus pour demander la constitution d’une commission d’enquête internationale sur le drame de 1988 en Iran.

30 000 prisonniers de conscience avaient alors été massacrés suite à une fatwa de l’ayatollah Khomeiny, fondateur de la théocratie au pouvoir en Iran. Lors de cette réunion on remarquait également la présence de Mgr Jacques Gaillot, de l’ancien sénateur Jean-Pierre Michel, cofondateur du Comité français pour un Iran démocratique, de Pierre Bercis, président des Nouveaux droits de l’homme (NDH), ou de l’écrivain algérien Anouar Malek.

Dans son intervention, Sylvie Fassier a déclaré, « Je tiens à soutenir la cause du peuple iranien jusqu’au bout et on espère que les efforts seront récompensés. J’avais organisé une exposition il y a quelques temps dans ma petite ville du Pin en Seine-et-Marne sur la question des violations des droits de l’homme en Iran. C’est important de communiquer et d’informer les français de ce qui se passe en Iran et les violations des droits de l’homme dont souffrent les iraniens.

« Parce qu’on a bien vu là encore que les médias ne sont pas très porteurs de messages concernant l’Iran. On n’a pas eu beaucoup d’informations sur le tremblement de terre, sur toutes ces horreurs et ce qui a empêché aussi les secours de venir. Donc il est important à notre niveau de communiquer sur cela. Alors bien sûr il y a cette conférence importante aujourd’hui, avec les amis présents fidèles de la Résistance iranienne qui sont parmi nous. Et on le sera jusqu’au bout. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe