mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceSanctions contre l'Iran: la résistance iranienne salue, mais réclame plus

Sanctions contre l’Iran: la résistance iranienne salue, mais réclame plus

Sanctions contre l'Iran: la résistance iranienne salue, mais réclame plusAgence France Presse, PARIS – La présidente du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), Maryam Radjavi, a salué samedi l’adoption par le Conseil de sécurité de sanctions contre l’Iran pour son refus de suspendre ses activités nucléaires sensibles, tout en appelant à des sanctions plus vastes.

La résolution adoptée samedi est selon Mme Radjavi "la première étape nécessaire pour empêcher le fascisme religieux qui règne en Iran d’obtenir la bombe atomique", indique un communiqué du secrétariat du CNRI, basé en France.

Mais Mme Radjavi "appelle le Conseil de sécurité de l’ONU à ignorer les menaces et le chantage des mollahs" et à imposer à l’Iran "de vastes sanctions", à savoir "technologiques, diplomatiques et pétrolières".

Mme Radjavi estime, selon ce communiqué, que "la majorité absolue des Iraniens soutiendraient l’imposition de vastes sanctions", conscients que "les projets nucléaires" du régime vont "complètement à l’encontre des intérêts du peuple".

Le régime iranien "a profité de la politique d’apaisement de l’Occident" selon Mme Radjavi, mais il est "faible et extrêmement vulnérable" aux sanctions.

"L’ultime solution est un changement démocratique par le biais du peuple iranien et de la résistance" iranienne, ajoute le communiqué.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté samedi, au bout de deux mois de négociations acharnées entre Occidentaux d’une côté, Russes et Chinois de l’autre, une résolution imposant à l’Iran des sanctions économiques et commerciales pour son refus de suspendre ses activités nucléaires sensibles.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe