lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsRoyaume-Uni : la situation des droits de l’Homme en Iran a empiré...

Royaume-Uni : la situation des droits de l’Homme en Iran a empiré en 2015

Un rapport du ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni, publié le mercredi 15 juillet, affirme que durant le premier semestre 2015, la situation des droits de l’Homme en Iran n’a guère changé et qu’elle a même empiré à certains égards.

En citant une évaluation effectuée par l’Union européenne, le rapport dit que « durant le premier semestre 2015, le nombre des exécutions en Iran a dépassé le nombre total des exécutions au cours de l’année 2014. »

En mai dernier, le Rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme en Iran, le Dr Ahmed Shaheed, et le Rapporteur spécial de l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires, M. Christof Heyns, ont publié un rapport condamnant la forte augmentation de l’utilisation de la peine de mort en Iran. Ils ont exhorté le régime iranien d’établir un moratoire immédiat sur les peines de mort, en vue d’abolir totalement cette peine.

« Entre janvier et juin, il y a eu de nombreux exemples où les autorités iraniennes ont violé le droit de leurs citoyens à la liberté d’expression », déclare le rapport.

Sur la répression de la liberté d’accès à l’Internet, le rapport déclare : « En février 2015, un expert en cyberespace du Corps des Gardiens de la Révolution d’Iran (CGRI) a mis en garde les administrateurs de réseaux sociaux sur Internet que le CGRI les surveillent de près.

Au mois de mars, le Centre de commandement de la Cyber-sécurité du CGRI a annoncé son intention d’intensifier ses efforts pour surveiller les activités des Internautes sur les médias sociaux, en précisant que ce centre utilisera le programme ‘Spider’, capable de surveiller les échanges via Viber, WhatsApp et services de messagerie. »

Le rapport affirme que les conditions de détention en Iran ont été aussi une cause de préoccupation particulière dans la première moitié de 2015.

Sur la liberté de religion ou de conviction, le rapport stigmatise les traitements infligés aux bahaïs et aux chrétiens en Iran.

« Les personnes participants à des cérémonies religieuses dans des églises chrétiennes privés à l’intérieur des maison, continuent d’être harcelées », affirme le rapport.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe