mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeRice veut contrer l'influence de Téhéran au Proche-Orient

Rice veut contrer l’influence de Téhéran au Proche-Orient

De Marc Henry

Le Figaro – (Extraits) – Condoleeza  Rice a tenté ce week-end sans grand succès de dégager « un horizon politique » particulièrement bouché entre Israéliens et Palestiniens. Connaissant la difficulté de la tâche, elle avait prudemment annoncé la couleur en admettant avant sa tournée à Jérusalem et Ramallah qu’elle arrivait sans le moindre plan de paix revisité en poche.

Résultat : elle s’est contentée d’écouter des interlocuteurs qui lui ont présenté une kyrielle de propositions en donnant l’impression que le dossier israélo-palestinien était secondaire, la priorité des priorités pour les États-Unis étant en ce moment de « contenir » l’influence croissante de l’Iran dans la région.

L’Administration américaine, comme l’ont souligné les médias israéliens, est « obsédée » par les menaces iraniennes dans la région. La milice chiite du Hezbollah soutenue par Téhéran et la Syrie a fait mieux que résister l’été dernier à l’offensive israélienne au Liban et se trouve en position de force à Beyrouth. Le Hamas vainqueur des élections législatives l’an dernier s’est rapproché de l’Iran qui lui verse des dizaines de millions de dollars pour renflouer les caisses d’une Autorité palestinienne qu’un boycottage international a vidées. En Irak, les milices chiites engagées dans la guérilla antiaméricaine sont également soutenues par l’Iran qui poursuit parallèlement son programme nucléaire.

Face à cette série de succès, les États-Unis entendent à tout prix renforcer et galvaniser leurs alliés tels que l’Égypte, la Jordanie et l’Arabie saoudite que les ambitions régionales de l’Iran inquiètent au plus haut point.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe