vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeRice accentue sa pression pour des sanctions contre l'Iran

Rice accentue sa pression pour des sanctions contre l’Iran

Agence France Presse – La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, a téléphoné mardi à ses homologues membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU pour les presser d’adopter des sanctions contre l’Iran, selon le numéro trois du département d’Etat, Nicholas Burns.

"Nous travaillons très dur au Conseil de sécurité des Nations unies pour faire pression en faveur d’une résolution sur l’Iran", a déclaré à des journalistes le secrétaire d’Etat adjoint pour les Affaires politiques après un discours sur la situation en Afghanistan.

"La secrétaire d’Etat (Condoleezza Rice) a parlé ce (mardi) matin aux autres ministres" des cinq Grands (Russie, Chine, Grande-Bretagne et France), a ajouté M. Burns, qui est plus particulièrement chargé du dossier iranien.

"Elle leur a proposé de travailler très dur pour adopter cette résolution aussi vite que possible", a-t-il conclu.
Des sources diplomatiques à l’ONU ont indiqué lundi que les cinq Grands et l’Allemagne, impliqués dans les négociations sur le programme nucléaire iranien, ne devraient pas se réunir avant vendredi pour discuter d’un projet de résolution sanctionnant l’Iran pour son refus de suspendre l’enrichissement d’uranium. Or Washington espérait une réunion dès lundi.

Selon plusieurs diplomates, la cause principale de ce report est l’absence de New York jusqu’à jeudi de l’ambassadeur de Russie, Vitaly Tchourkine. Ce dernier s’est rendu à Moscou à l’occasion de la visite officielle qu’effectue cette semaine en Russie le ministre sud-coréen des Affaires étrangères Ban Ki-moon, futur secrétaire général de l’ONU.

Les Occidentaux se heurtent aux réticences de la Russie et la Chine, qui entretiennent d’importantes relations économiques avec l’Iran.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe