samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireRapport : Les images satellites montrent une activité suspecte dans une base...

Rapport : Les images satellites montrent une activité suspecte dans une base militaire en Iran

Rapport : Les images satellites montrent une activité suspecte dans une base militaire en Iran

Comme le montrent les images satellites publiées par le site de renseignement Stratfor, le régime iranien a construit une installation souterraine à son complexe militaire de Parchin, et également supprimé « des traces d’activité potentiellement incriminantes », tandis que les négociations internationales sur le nucléaire étaient en cours.

Les nouvelles photos qui avaient été prises à cinq ans d’intervalle montrent un tunnel pour entrer dans un complexe qui est renforcé, et montre aussi la construction en cours d’achèvement pour devenir de possibles bâtiments administratifs ces prochaines années.

Stratfor écrit : « L’accord sur le nucléaire entre l’Iran et l’Occident est entré en vigueur, mais cela ne signifie pas que les préoccupations internationales sur le programme nucléaire de Téhéran ont été entièrement résolues. L’Iran a continué à développer certaines technologies militaires, y compris des missiles balistiques, qui pourraient un jour être utilisés pour soutenir les capacités nucléaires. »

« En voyant ces images, il est clair que l’Iran a commencé à faire un effort pour nettoyer le site en 2012, au moment où les négociations avec l’Occident ont commencé à montrer plus de potentiel. Ils ont enlevé des couches du sol et le feuillage qui auraient pu contenir des éléments de preuve sur ses activités antérieures, cela bien avant que les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique sont arrivés en septembre 2015, et couverts de grandes surfaces avec du béton ».

« Il est vrai que l’Iran a beaucoup compté sur les installations souterraines comme ceux de Parchin pour développer des armes classiques. Les sites militaires cachés du pays continuent de jeter le doute sur l’engagement à long terme de Téhéran sur l’accord du nucléaire. »

Lorsque les inspecteurs ont visité Parchin fin de l’année dernière, ils ont reçu des échantillons du sol par les autorités du régime. Ils ne sont pas autorisés à prendre leurs propres échantillons.

 

Lire aussi: 

Le régime iranien a testé des missiles, violant ainsi les résolutions de l’ONU

Membre du CNRI : le lancement de roquettes sur le détroit d’Hormuz par le régime iranien montre son besoin de créer une crise

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe