lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance"Halte à la complaisance avec les mollahs", lançaient les Iraniens devant le...

« Halte à la complaisance avec les mollahs », lançaient les Iraniens devant le siège de l’UE

CNRI – Au moment où les ministres des Affaires étrangères de l’UE se rencontraient à Luxembourg hier pour discuter des mesures contre le régime des mollahs qui persiste à violer les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU, des Iraniens et autres partisans de la Résistance iranienne ont tenu un rassemblement devant le siège de l’UE pour les appeler à adopter des sanctions plus dures.

"Nous voulons des sanctions économiques et politiques complètes ainsi qu’un embargo en armes contre la dictature religieuse en Iran", a dit un des organisateurs du rassemblement. "Il est temps de mettre fin à la politique de complaisance honteuse des mollahs."

Les manifestants ont aussi condamné l’inscription de la principale opposition iranienne, les Moudjahidine du peuple d’Iran (l’OMPI), sur la liste des groupes terroristes de l’UE. Cette inscription a été maintenue en violation du jugement de la Cour européenne de justice qui l’a annulée le 12 décembre 2006. 

S’adressant au public, le député Marc Angel, la Commission des Affaires étrangères du parlement du Luxembourg, a approuvé la demande des participants condamnant la politique de complaisance, avant d’ajouter "je soutiens la politique de Mme Radjavi, en particulier son offre pour un changement démocratique en Iran."

Le président de la Commission de l’Industrie du CNRI, M. Mehdi Sameh a aussi pris la parole en rappelant que la Résistance iranienne avait mis en garde depuis longtemps contre les menaces du régime et que si cela restait ignoré, c’est la sécurité de la communauté mondiale qui serait en danger. "Le monde peut maintenant comprendre dans une certaine mesure ce que nous avons voulu dire alors. Tandis que le régime conduit le monde au bord d’une guerre nucléaire, nous voulons rappeler à l’UE sa responsabilité pour empêcher une catastrophe", a dit M. Sameh, critiquant le fait que " la politique de complaisance de l’UE avec le régime n’a aucune limite, de telle manière que l’Union a inscrit la principale opposition iranienne  dans la liste du terrorisme et voulant plaire davantage aux mollahs, elle leur a promis de maintenir le mouvement dans la liste."

À la fin du rassemblement une résolution a été adoptée par des participants appelant à une fin immédiate de la politique de complaisance de l’UE et la mise en place de sanctions complètes contre le régime. Une délégation a ensuite remis la résolution à la présidence portugaise. 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe